Le BaaS ou Blockchain as a Service est une offre en ligne qui permet de déployer des application Blockchain en s’affranchissant des difficultés techniques inhérente à ce genre de projets. Plusieurs grands acteurs se sont positionnés sur ce marché prometteur.

Blockchain as a Service est un marché naissant mais dynamique qui évolue rapidement en tant qu'infrastructure de base pour le développement d'applications Blockchain : des services financiers à la gestion de la chaîne logistique. Le marché des BaaS est encore naissant, les premières solutions ont vu le jour en 2017.

En effet, et selon beaucoup d’observateurs, la Blockchain est en train d’évoluer d'une infrastructure dédiée à la gestion de transactions en monnaie numérique à une plateforme de transformation numérique. En somme une technologie de rupture qui peut être étendue à toutes les entreprises quel que soit leurs domaines d’activité, grâce à la Blockchain as a service.

La Blockchain dans le Cloud, un marché convoité

La BaaS permet à des entreprises qui n’ont pas les moyens (humains et technologiques) d’investir dans cette technologie, et dans des compétences qui se révèlent particulièrement introuvables sur le marché, de bénéficier des avantages de la Blockchain. Les plus grands fournisseurs de service Cloud, et d’autres plus petits, se sont emparés du sujet et proposent actuellement des services de Blockchain en ligne.

Dans un récent rapport ABI Research comptait 11 fournisseurs actuellement en concurrence dans l'espace BaaS : Alibaba, Amazon, Baidu, Cisco, HPE, Huawei, IBM, Microsoft, Oracle, SAP et Tencent.

Microsoft est impliqué dans des projets de chaînes de blocs depuis au moins 2015, et offre aujourd'hui une multitude de services sur sa plateforme Azure, dont le plus notable est l'Azure Blockchain Workbench. Si Microsoft est globalement en tête, elle est suivie de très près par IBM, qui est légèrement en tête en termes d'innovation. Les deux sociétés ont une longueur d'avance sur les autres fournisseurs en termes d'offres BaaS.

Des défis commerciaux et technologiques subsistent

Certes, les difficultés sur le terrain restent énormes et beaucoup de décideurs se demandent encore ce qu’ils peuvent bien faire avec cette technologie et comment l’appliquer à leurs métiers. D’importants défis commerciaux et des lacunes technologiques subsistent avant que les cas d’utilisation se généralisent, et que les moyens de générer de la valeur n'émergent.

Il faudra ensuite vérifier si les promesses de la Blockchain sont tenues sur les coûts de transaction, l'intégration, l'état de préparation technologique, la création de modèles commerciaux et l'efficacité.

La technologie Blockchain reste complexe à implémenter et son fonctionnement n’est pas toujours appréhendé comme il se doit dans les entreprises. Beaucoup reste à faire dans ce domaine, mais il est évident que l’entrée en lice des grands du Cloud va donner un véritable coup de boost à la Blockchain pour en faire une technologie mature.

Sources : diverses

AUCUN COMMENTAIRE