La bonne gestion des processus de l’entreprise est incontestablement un sujet passionnant dans la mesure où elle leur permet de renforcer leur croissance et de se distinguer de la concurrence. Dans ce contexte, nombre de professionnels se posent la légitime question du comment faire ? À ce stade, différentes réponses existent, mais n’ont pas la même portée (application spécifique par sujet, développement interne, solution du marché…). Alors, comment s’y retrouver dans ces différentes options ? Une chose est certaine, il faut avant tout raisonner dans une logique de long terme. En effet, les processus de gestion des entreprises doivent être véritablement structurants pour accompagner durablement la croissance de l’entreprise.

Jouer la carte « artisanale » et des solutions isolées

Sur ce point, on constate que certaines entreprises se laissent tenter par la mise en œuvre de solutions dédiées (centrées sur un seul besoin) et souvent isolées les unes des autres. En pensant opter pour une approche progressive et adaptée, ces entreprises s’enferment dans un schéma qui impactera leur croissance à long terme et leur agilité : mauvaise communication entre les équipes, datas cloisonnées dans des silos, etc. A terme, les entreprises devront revoir leur copie, opter pour des dispositifs unifiés comme les ERP et lancer des processus de migration complexes pour intégrer leurs informations dans le nouveau système sélectionné.

Opter pour un ERP métier développé en interne

Cette approche peut paraître séduisante, notamment pour des acteurs qui bénéficient de spécificités métiers complexes et peu répandues. En développant en interne leur ERP, ils pourront ainsi en partie répondre efficacement à ces spécificités. Pour autant, des risques opérationnels existent. Nous pouvons ainsi évoquer les notions de pérennité, de vieillissement de plateforme, de maintenance, etc. N’oublions pas aussi que fréquemment, les développeurs à l’origine de la plateforme changeront de société et que les nouveaux entrants redévelopperont donc sur des technologies qu’ils ne maitrisent pas forcément… Au final, cela créera fréquemment de véritables problèmes de maintenance, de sécurité et de disponibilité.

S’orienter vers les solutions du marché

Cette posture consiste à privilégier les ERP développés sur le marché et à miser sur leur fiabilité, leur approche unifiée, leur performance et leur capacité à évoluer dans le temps en respectant des roadmaps industrielles et connues à l’avance. En optant pour ce type de dispositif, les entreprises prennent ainsi un ensemble de garanties en termes de pérennité. Bien sûr, quelques ajustements seront nécessaires pour des fonctionnalités métiers spécifiques, mais cet effort est largement compensé par l’assurance de bénéficier d’une plateforme toujours disponible et sécurisée.

Au travers de ces éléments, on comprend donc que les ERP du marché constituent de véritables relais de croissance pour l’entreprise moderne.

Par François MONTANDON, Directeur Associé chez b. workshop

AUCUN COMMENTAIRE