DSI et CTO devraient s’intéresser aux Smart Cities et Smart Buildings, et aux technologies IoT qu’elles sous-tendent, pour apporter l’innovation jusqu’au Digital Workspace et au poste de travail.

La ville intelligente (Smart City), qui s’appuie fortement sur l’Internet des Objets (IoT), est porteuses de nombreuses innovations émergentes, convergence du physique et du numérique, et susceptibles d’améliorer l’efficacité au sens large, de stimuler l’économie, voire d’améliorer nos moyens de subsistance.

Le principe de base de la Smart City est de permettre à tout type d’objet de se connecter et de partager des données, avec une motivation de durabilité. Tout en prenant en compte des préoccupations locales, comme la pollution, la circulation (congestion routière) et les coûts énergétiques qui vont croissants. Les solutions qui émergent associent l’IoT, le Cloud, l’IA (Intelligence Artificielle), le Big Data et les analytiques, l’automatisation et la robotique. Difficile de faire mieux en termes de technologies !

William Finch, DSI de la ville de Dallas, a déclaré : « La manière intelligente de devenir une ville intelligente, c’est l’intention délibérée de rendre les données exploitables. »

S’ajoutent à cela une évolution des réglementations, en particulier sur le Smart Building (immeuble intelligent), avec des objectifs stricts en terme d’efficacité énergétique que seule la technologie des bâtiments intelligents permet d’atteindre.

Du bâtiment intelligent au bureau intelligent

Les objectifs du Smart Building, efficacité et réduction des coûts, font écho à ceux du Digital Workspace, l'espace de travail. L’apport de la technologie sur le bureau et jusqu’au poste de travail n’est plus à démontrer. La gestion intelligente des salles de réunion, par exemple, demande une cartographie sophistiquée de l’occupation reposant sur des capteurs.

Dans les villes, il s’agit de capter l’utilisation des infrastructures urbaines au travers d’une infrastructure numérique, donnant accès à des modèles de prévision et de régulation en temps réel. Donc de créer un écosystème performant pour partager, classer, sécuriser et stocker les volumes de données (qu'ils soient analytiques ou interactifs). Et les données doivent être mises à disposition pour les interactions au bénéfice du consommateur.

Les technologies susceptibles de soutenir les espaces de travail intelligents font la même chose ! La ville et le bâtiment intelligents offrent un riche espace technologique en pleine évolution, et en croissance rapide. Des technologies qui sont autant d’opportunités qui devraient entrer dans le radar des DSI et des CTO.

Image d’entête 626231538 @ iStock elenabs

AUCUN COMMENTAIRE