Malgré une belle dynamique pour le marché de l’emploi des cadres avec une augmentation de 8% du volume des offres au 1er trimestre 2019, les augures restent sombres, car la pénurie d’experts du digital est patente, selon la dernière édition du Baromètre de l'emploi Robert Walters.

Les industries technologiques et numériques sont des secteurs les plus dynamiques dans le monde, avec une demande croissante de professionnels en technologies de l’information pour soutenir les entreprises qui démarrent et les PME, et aussi pour offrir des fonctions internes essentielles aux grandes entreprises. Dans ce climat, les professionnels des TI sont très recherchés et les employeurs doivent se faire concurrence pour attirer les meilleurs talents, notamment les ingénieurs de production et les experts de la data.

« Alors qu'un ralentissement des créations d'emploi a été observé en 2018, explique le rapport, les postes de cadres battent quant à eux des records depuis six ans. La digitalisation des entreprises participe largement à cette dynamique qui entraîne une augmentation des demandes en profils experts, capables de les accompagner dans ces mutations »

L'ingénieur de production : piloter la mutation vers l’usine 4.0

Les usines devenant de plus en plus high-tech, le besoin d’ingénieurs de production reste soutenu, avec une forte hausse du volume d'offres d'emploi au 1er trimestre 2019, soit 11% d'offres de plus qu'au 1er trimestre 2018. L’enquête de Robert Walters explique ce fait par « le dynamisme de l'industrie française qui a su se moderniser et se différencier en empruntant le virage de l'innovation ».

Ce post à fort implication technologique est en interface directe avec les départements stratégiques de l’usine, et responsables du bon fonctionnement des industries : R&D, Maintenance, Industrialisation, RH, Finance…

Quant au volet transformation numérique, l’ingénieur de production est directement impliqué dans les problématiques « d’amélioration de modernisation et de mise en conformité des appareils de production des entreprises ». L’ingénieur de production est particulièrement sollicité afin de piloter les changements de l'usine 4.0

Les métiers de la Data en forte demande

De manière globale, les fonctions de l’IT et du Digital continuent de croître au sein des entreprises avec un volume d'offres d'emploi en croissance de plus de 10% au 1er trimestre 2019. Malgré le fait que la phase de digitalisation des Systèmes d'Information soit déjà bien entamée, entraînant une transformation en profondeur des organisations, les entreprises ont désormais besoin de renforcer leurs lignes managériales.

Dans ce contexte, ce sont les métiers de la data qui nécessiteront des investissements soutenus aussi bien humains que matériels. La Donnée restant au cœur de la transformation numérique des entreprises, les fonctions dédiées à son exploitation sont toujours très sollicitées, en particulier les Data Analyst, Data Manager, et Data Architect.

« Déterminer comment attirer et retenir des professionnels des technologies de l’information de haut calibre sera vital pour les employeurs qui cherchent à étendre leur présence en ligne, à améliorer leur capacité d'analyser les données et à utiliser ces connaissances pour guider leurs décisions stratégiques et élaborer de solides stratégies commerciales, de cybersécurité... », conclut le rapport.

Source : Robert Walters

AUCUN COMMENTAIRE