La majorité des femmes qui travaillent dans le secteur High Tech (60 %) estime que les perceptions négatives associées aux préjugés de genre nuisent à leur environnement de travail et à leurs opportunités professionnelles.

Quelles sont les principales difficultés que rencontrent les femmes dans la technologie ? Une enquête mondiale réalisée par Ivanti auprès des femmes qui travaillent dans le secteur High Tech vient apporter des réponses à cette question (voir également l'infographie en fin de l'article).

  • La principale difficulté rencontrée par 60 % des femmes qui travaillent dans le secteur High Tech, c’est qu’elles estiment ne pas être prises au sérieux.

Cela se traduit notamment par le rejet de leurs suggestions, des interruptions constantes lors des réunions, et des attributions de promotions qui privilégient les hommes.

Inégalités salariales

C’est ainsi que le rapport montre que de nombreuses femmes font face à des inégalités entre les sexes sur leur lieu de travail. L’une des plus fortes inégalités porte sur le salaire. Ce phénomène est bien connu et les technologies n’en ont pas le monopole...

  • Plus de 71 % des femmes interrogées affirment que le changement le plus impactant que les entreprises puissent apporter pour encourager davantage de femmes à se tourner vers la technologie serait de les payer autant que leurs homologues masculins.
  • Autre difficulté, 43 % des femmes affirment que leur principale difficulté, dans ce secteur, c’est le manque de modèles féminins sur lesquels prendre exemple.

Des constats encourageants

Pour autant, tout n’est pas négatif dans ce rapport. Le constat est même encourageant sur certains points. Nous avons noté que :

  • Plus de 64 % des femmes interrogées pensent que la meilleure chose, en tant que femme travaillant dans le secteur High Tech, est qu'elles ont « un impact positif sur leur entreprise et le secteur dans son ensemble ».
  • Près de 90 % estiment que le « désir d'apprendre » est l'une des compétences les plus importantes pour travailler dans la technologie.
  • Près de 80 % conseillent à celles débutant une carrière dans la technologie d'être « conscientes de leur valeur ».

Signe d’une évolution, certes lente, des problématiques que rencontrent les femmes, plus de la moitié des personnes interrogées déclarent que les femmes travaillant dans le secteur High Tech sont aujourd'hui plus nombreuses qu'il y a cinq ans.

Source : Enquête « Ivanti Women in Tech 2018 », plus de 600 femmes travaillant dans le secteur High Tech dans le monde (France, Royaume-Uni, Irlande, Espagne, Italie et États-Unis) interrogées

Infographie_Ivanti_WomenInTech20181

AUCUN COMMENTAIRE