DSI, si des technologies disruptives vous font peur, consultez un analyste… du Gartner bien entendu !

Entre battage médiatique et réalité, les analystes du Gartner invitent les DSI à repenser leur approche des technologies émergentes et perturbatrices. D’abord en faisant le constat que ces dernières années ont plutôt été marquées par un rafraîchissement technologique et une refonte des SI plutôt que par l’adoption de technologies dont le rythme se serait d’ailleurs ralenti.

Pour autant, les DSI ne peuvent ignorer ces technologies qualifiées de rupture. Il doit même s’y préparer. Et s’il y a résistance - les analystes vont jusqu’à évoquer la peur ! - elle finit par se faire oublier au fil du temps.

Voici donc selon le Gartner les 7 perturbations qui finiront peut-être par arriver :

1Informatique quantique

L’informatique quantique serait pour le moment l’objet d’un “battage publicitaire”, mais ne devrait pas révolutionner l’informatique avant 10 à 15 ans. La perturbation ne serait donc pas pour aujourd’hui…

2Traduction linguistique en temps réel

Les technologies de traduction en temps réel sont assimilées par le Gartner à un traducteur dans une tour de Babel. Les barrières linguistiques seront certes brisées et les traducteurs humains deviendront obsolètes, mais ces technologies ne devraient pas commencer à transformer le marché avant 2023.

3Nanotechnologies

Manipulation de la matière au niveau atomique, voire plus petit, la nanotechnologie devrait tout perturber, mais pour le moment elle demeure cantonnée à quelques usages, comme l’impression 3D organique ou des lentilles de contact ‘intelligentes’. Aux DSI de surveiller son impact qui ne devrait tarder sur l’IoT et la sécurité, car qui dit capteur dit menaces !

4Swarm intelligence

La ‘swarm intelligence’ ou intelligence d’un essaim concerne des systèmes décentralisés et auto-organisés au comportement collectif. Par exemple, un essaim d’une centaine de drones qui de manière autonome et sans ingérence fonctionnelle humaine évalue les dégâts sur une zone après une catastrophe. Contrôlé par logiciel, un essaim nécessitera des systèmes d’IA (Intelligence Artificielle) monopoint et des interactions complexes. Ainsi qu’une réglementation et une éthique. Des premières expérimentations de terrain ‘en périphérie et en réseau’ devraient débuter.

5Interface homme-machine

Les expérimentations de commande à une machine par un cerveau humain sont bien loin de ce que seront les interfaces homme-machine, qui ne réinventeront pas le marché avant 2032 selon le Gartner. Le DSI a donc le temps de chercher sur quoi la ‘technologie de lien mental’ s’appliquera, même si au final elle s’appliquera certainement à tous les niveaux.

6Les marché de logiciels

Selon le Gartner, “le marché des logiciels est le meilleur endroit pour commencer la préparation des perturbations et tester les images logicielles du marché”. Ce marché serait perturbé depuis l’an passé, et continuera à l’être jusqu’en 2022, année où le DSI pourra s’attendre à une réinvention.

7Désintermédiation du smartphone

Même si l’iPhone et Android ont révolutionné le marché des smartphones, qui sont devenu le premier point d’accès à l’information et à la connectivité, les appareils intelligents n’en sont qu’à leur début. Le monde post-mobile doit se construire, probablement à partir de 2023, et en dehors des réseaux et des opérateurs. Avec pour les DSI un obstacle de taille : la sécurité et les risques.

Source : Symposium Gartner et Daryl Plummer, VP analyste du Gartner

AUCUN COMMENTAIRE