Les entreprises qui ont atteint la maturité numérique sont rares, et celles qui y parviennent consacrent entre 10 % à 15 % de leurs revenus en investissements sur les initiatives numériques. Qu'est-ce que la maturité digitale pour une entreprise ? Difficile de répondre à cette question, d'autant que la transformation digitale est très loin de reposer sur des objectifs et des outils communs, que si elle adopte généralement une vision cross-chanel elle se décline plutôt en un patchwork de projets sans ligne directrice de bout en bout, que la consolidation de la comptabilité de ces projets n'est pas simple, et que la démarche est finalement assez récente. Aujourd'hui, 9 % seulement des entreprises qui affirment s'être engagées dans la voie de la transformation digitale affirment avoir atteint la maturité dans leur transformation. Une affirmation qui repose principalement sur la réussite des deux principaux objectifs attendus de la transformation digitale : l'augmentation de la satisfaction du client et celle des revenus du business.

Les deux approches de la transformation diigitale

En réalité, deux approches de la transformation digitale divergent (elle ne peuvent converger car ce sont deux approches aux stratégies très éloignées!) : La stratégie numérique systématique vise à fournir une plateforme de création de valeur pour le client, et à transformer l'efficacité opérationnelle de l'entreprise en faisant évoluer la relation avec le client du produit vers le service (56%), et en simplifiant la supply chain (68%). Le stratégie numérique ad-hoc se concentre plutôt sur des approches tactiques à court terme, comme la réduction voire suppression des équipes (67%) ou la réduction de coûts IT (57%).

Quels investissements sont consacrés à la transformation digitale ?

Le constat est sans appel, les entreprises qui adoptent une approche de stratégie numérique systématique figurent parmi celles qui rencontrent le plus de succès. Et dans le même temps ce sont celles qui investissent le plus dans les initiatives digitales (en majorité des investissements IT). Cela a été mesuré :
  • 35 % investissent entre 10 et 15 % de leurs revenus ;
  • 44 % investissent entre 5 et 10 % de leurs revenus ;
  • 21 % investissent moins de 5 % de leurs revenus.
Par opposition, les entreprises qui adoptent une approche de stratégie numérique ad-hoc sont :
  • 11 % à investir entre 10 et 15 % de leurs revenus ;
  • 64 % à investir entre 5 et 10 % de leurs revenus ;
  • 25 % à investir moins de 5  % de leurs revenus.

L'investissements moyen consacré la transformation digitale

Au final, et au-delà de l'évidence que le succès de la transformation digitale varie en fonction de l'investissement qui y est consenti par l'entreprise, nous noterons que celles qui se sont engagées dans cette voie y ont consacré :
  • 21 % - De 10 à 15 % de leurs revenus ;
  • 53 % - De 5 à 10 % de leurs revenus ;
  • 26 % - Moins de 5 % de leurs revenus.
Source : Etude Forrester « Be Digital. Be More ? Preparing For The Digital Transformation Tsunami » pour Infosys Image d'entête 43053060 iStock @ Topp_Yimgrimm

AUCUN COMMENTAIRE