Si nous sommes 91 % à être convaincus que les progrès technologiques facilitent notre vie, l’écart entre l'impact que les technologies ont sur nos vies personnelles et professionnelles demeure important.

Nous sommes une majorité (91%) à confirmer l’impact des technologies sur notre vie quotidienne, mais celles-ci sont également sources d’inquiétudes sur notre vie professionnelle. Ainsi sommes nous 70 % à estimer que l’impact sur notre vie privée est plus importante que celle sur notre vie professionnelle.

A regarder de près l’étude que nous propose Axway sur l’impact des technologies sur notre vie quotidienne, celles-ci sont également porteuses de craintes. Ainsi pour les personnes interrogées, les principales préoccupations portent sur :

  • 53 % - le niveau d'interaction actuel avec les technologies anéantit l'art d'engager une bonne conversation, les femmes y sont plus sensibles (56%) que les hommes (49%) ;
  • 40 % - les technologies rendent les gens plus impatients ;
  • 39 % - les technologies réduisent notre capacité à nous concentrer.

Qu’est-ce que les entreprises font de nos données personnelles ?

La crainte liée à l’usage de nos données personnelles - que les entreprises exploitent pour développer, commercialiser et vendre leurs produits et services – est à la hauteur des attentes que nous mettons dans le numérique. 8 personnes sur 10 (83%) se disent inquiètes de la façon dont les entreprises utilisent leurs données personnelles.

  • 53 % n’apprécient pas l’idée que des entreprises détiennent des informations les concernant. Notons que les Français (44%) sont les moins préoccupés.
  • 27 % seulement des personnes interrogées apprécient que les entreprises utilisent leurs données pour personnaliser leurs produits et services. Les Français là encore se distinguent (38%) en accordant davantage d’importance que tout autre pays.

La crainte des machines

Mais ce que l’étude Axway révèle, également plus profondément inscrit dans notre inconscient, c’est la crainte des machines, des robots, de l’Intelligence Artificielle, de toutes ces technologies qui peuvent reproduire le comportement humain et sont ainsi porteuses d’un plus grand danger, celui de remplacer l’homme au travail.

Ces nouvelles technologies associées aux machines sont une  source d’inquiétude pour 85 % des consommateurs interrogés. Leurs principales préoccupations sont :

  • 34 % - l’invasion de leur vie privée par des machines ;
  • 29 % - la possibilité que des machines puissent faire disparaître leur emploi ;
  • 21 % - le risque que des machines puissent contrôler le monde !

L’essor des crypto-monnaies

Notons enfin l’intérêt naissant pour les monnaies virtuelles, telles que les Bitcoins. Ces technologies devraient jouer un rôle de plus en plus vaste dans l’avenir des paiements :

  • 23 % des consommateurs interrogé pensent que les monnaies virtuelles remplaceront très probablement les monnaies physiques dans les 10 à 15 prochaines années.

Source : Enquête Research+Data Insights (RDI) pour Axway, sur plus de 2.600 personnes en Australie, France, Allemagne, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni

Image d’entête 516976188 @ iStock Rogotanie

AUCUN COMMENTAIRE