Les idées fausses sur la transformation numérique menacent les entreprises en tant que principal risque émergent au 3e trimestre 2019, affirment des experts de Gartner dans son rapport trimestriel intitulé Emerging Risks Monitor Report.

« Les préoccupations concernant les conceptions erronées sur la transformation numérique, ainsi que le rythme des efforts de numérisation de leurs organisations, sont les préoccupations principales des chefs d’entreprise », estiment les experts de Gartner.

La transformation numérique est l’un des plus grands défis pour les décideurs. Son impact est profond et multiforme. Il génère des changements dans les modèles d’affaires et les processus critiques opérationnels et commerciaux, et une plus grande interaction avec le client. Il exige de nouveaux styles de leadership et une culture organisationnelle. Habitués à gérer la complexité, les décideurs doivent y intégrer les complications générées par la mue générale qui s’annonce.

Bousculés par le rythme de la mutation, les décideurs sont perplexes

Gartner a interrogé 144 cadres supérieurs de tous les secteurs d’activité et de toutes les régions géographiques et les résultats ont montré que les « idées fausses sur la numérisation » étaient devenues les principaux risques émergents dans le sondage Emerging Risks Monitor. La « numérisation tardive » reste en deuxième position (voir le tableau ci-dessous). Le risque émergeant le plus important du dernier trimestre, le « rythme du changement », est maintenant devenu un risque établi.

Rank 4Q18 1Q19 2Q19 3Q19
1 Talent Shortage Accelerating Privacy Regulation Pace of Change Digitalization Misconceptions
2 Accelerating Privacy Regulation Pace of Change Lagging Digitalization Lagging Digitalization
3 Pace of Change Talent Shortage Talent Shortage Strategic Assumptions
4 Lagging Digitalization Lagging Digitalization Digitalization Misconceptions Data Localization
5 Digitalization Misconceptions Digitalization Misconceptions Data Localization U.S.-China Trade Talks
Source : Gartner (octobre 2019)

« Bien que la menace de risques macroéconomiques externes tels que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine soit de plus en plus préoccupante pour les dirigeants, il est à noter que les trois principaux risques présentés dans le rapport de ce trimestre sont tous centrés sur les opérations internes », a déclaré Matt Shinkman, vice-président du groupe Risques et vérification de Gartner. « Les chefs d’entreprise se préoccupent surtout de leurs stratégies en matière de numérique et des ressources en place pour exécuter ces plans », ajoute-t-il.

Les incertitudes de la transformation induite par le changement de modèle d’affaires

La transformation numérique occupe l’espace de pensée des décideurs depuis quelques années, reste que ces derniers sont 52 % à craindre les méfaits des « idées fausses sur la transformation numérique » comme l’un des principaux risques. Le rythme accéléré du changement vient en deuxième position avec 51 % des répondants. Les dirigeants des secteurs de l’IT et des télécommunications étaient clairement les plus préoccupés par les idées fausses sur la numérisation, 75 % des dirigeants interrogés ayant indiqué qu’il s’agissait d’un risque. Les secteurs de la banque et de l’énergie étaient les plus préoccupés par le retard de la numérisation, près de sept dirigeants sur dix ayant indiqué que ce domaine constituait un risque élevé.

À ce malaise s’ajoute le pourcentage élevé d’organisations qui subissent une forme ou une autre de changement dans leur environnement et leurs processus business. « Une grande majorité de stratèges a indiqué que la numérisation avait une incidence sur quatre domaines distincts de leur modèle d’affaires : les capacités commerciales, les modèles de profit, les propositions de valeur et le comportement des clients », affirme le rapport.

Sources : Gartner

AUCUN COMMENTAIRE