En septembre dernier, le Président de la République Emmanuel Macron annonçait Next40 : 40 jeunes entreprises sélectionnées pour intégrer le programme French Tech 120. Ce programme associe Agences gouvernementales, Ministères et Services Publics chargés de fournir un support à ces jeunes pousses. Les 83 suivantes viennent d’être dévoilées.

A cette occasion, Cédric O, Secrétaire d’Etat en charge du Numérique rappelle que la French Tech laisse espérer 25 000 créations d’emplois en 2020. Pour stimuler ce potentiel de la croissance économique française, il y a eu tout d’abord Next40, 40 jeunes pousses françaises sélectionnée sur la base de la levée de fonds sans discrimination sur le chiffre d’affaires. Ces dernières intégreront la French Tech 120 en même temps que les 83 start-up qui ont été choisies le 20 janvier dernier sur le critère cette fois, de l’hyper-croissance en termes de chiffre d’affaires. Quelle qu’en soit la méthode utilisée, tous les candidats auront été choisis selon leur performance économique. Cette sélection se fait annuellement et elle couvre tout le territoire français à raison de deux entreprises par région lorsque cela est possible.

image001

Les entreprises de la French Tech 120 représentent aujourd’hui :

  •   Près d’1/3 des entreprises installées en région ;
  •   11 000 emplois nets créés en 2020, dont 4 000 pour les 83 sociétés rejoignant 
French Tech 120 ;
  •   1/4 des emplois à date en dehors de l’Ile-de-France ;
  •   Seulement 36% de femmes salariés en moyenne et 6 femmes dirigeantes ;
  •   Les 5 secteurs les plus représentés : HealthTech (20%), Retail (16%), FinTech 
(11%), EdTech – Entertainment (11%), et CleanTech – Mobility (11%) ;
  •   23 sociétés « à impact » selon l’association FEST (France Eco-Sociale Tech).

image003

Avoir été sélectionnée pour accéder au programme de la French Tech 120 signifie également que ces lauréates ont toutes un « devoir moral » en tant que futures représentantes de poids de l’économie française en promouvant la diversité, l’égalité homme-femme ou en étant vigilante en matière d’environnement.

Un programme qui s’adapte à chaque profil

La French Tech 120 est constituée par le rassemblement de différents spécialistes issus de l’administration française au travers de ses Agences Gouvernementales, Ministères et Services Publics. Des spécialistes qui supporteront ces nouvelles sociétés au travers de services publics afin qu’elles puissent rapidement se développer et faire poids non seulement au sein de l’économie française mais également au plan international. Un catalogue d’offres leur sera dédié pour qu’elles puissent tenir compte de l’impact du développement de leur activité et l’améliorer si nécessaire.

Du fait d’un développement rapide, ces jeunes sociétés auront le droit à un accompagnement spécifique dans leurs relations ave les Administrations et les Services Publics. Cela se résume par une aide quotidienne avec une équipe dédiée, baptisée « Start-up manager » issue de la Direction Générale des Entreprises dont le rôle est d’identifier les besoins prioritaires et d’y répondre avec l’appui de l’ensemble de l’équipe French Tech 120 dispersée dans les différents services et agences voire ministères. A cela s’ajoute une offre de services spécifique proposée par les Administrations et Services publics partenaires. Enfin durant cette période, un effort spécial sera porté sur la visibilité des lauréates au travers d’opérations d’influence, de communication et de présence dans les délégations officielles à l’étranger.

Quatre points seront particulièrement développés sur cette année d’accompagnement. L’International en premier lieu, grâce notamment à la participation d’un réseau international des Administrations. Une étude, tant qualitative que quantitative, des pays cibles sera fournie. Elle sera réalisée par différents bureaux, services ou Mission. Egalement présent dans ce support, des outils de prise de décision, du coaching spécifique sur les sujets administratifs internationaux et l’accès à des outils de prospection de marchés.

En second lieu, le financement se fera par de l’accompagnement pour l’introduction en bourse avec Euronext et également pour la préparation de dossiers de candidatures à des financements européens. Une aide spécifique sera aussi offerte par la Banque de France.

Côté Services publics, des référents et des produits dédiés seront mis à disposition par différents services (Urssaf, CNIL, Douanes ...)

En ce qui concerne l’embauche en France mais également de par le monde, page web mise à disposition et aide des services concernés.

image005

AUCUN COMMENTAIRE