L'Internet industriel des objets (IIoT) n'en est qu'à ses débuts tout comme la révolution industrielle 4.0, pourtant les organisations sans stratégie numérique sont déjà à la traîne. Pour maximiser le retour sur investissement des projets IIoT, PTC et ABI Research ont défini cinq étapes.

Cela fait longtemps que les technologies de l’information et l’automatisation basée sur les robots a conquis le monde industriel, mais ce n’est rien comparé à la révolution de l’IIoT qui se profile à l’horizon. Cette tendance vers plus de connectivité, de données, d'informatique et de technologie ne fera que croître.

En fait, les entreprises qui se transforment numériquement se donneront les moyens de mettre à profit de nouvelles technologies qui peuvent les aider à atteindre leurs objectifs commerciaux, estime le rapport.

Mettre toutes les pièces en mouvement

Mais arriver au point où toutes ces pièces en mouvement se rejoignent dans un environnement de production cohérent et fonctionnel peut être laborieux. Les entreprises ne peuvent pas s'appuyer sur l'infrastructure, les systèmes et les processus existants pour mettre en œuvre de nouvelles technologies numériques. Elles doivent prendre des mesures pour soutenir leur transformation numérique afin de rester agiles et compétitives.

« Le renforcement des relations humaines et commerciales, internes et externes, jouera un rôle clé dans ce processus continu », rappelle le rapport. Il y a cinq principes à respecter selon PTC et ABI Research lors du cheminement vers la transformation numérique.

1Désignez un CDO ou un responsable de la transformation

Un leader responsable de la transformation permet de superviser la stratégie et faciliter la coordination des activités entre les services et les hommes. Il suivra les progrès de l'IIoT et d'autres projets numériques, fera des recommandations au directeur général et suivra les indicateurs de succès, de retour sur investissement (pour un projet, une application ou une technologie donnée).

2Formez des équipes interdisciplinaires

L’une des premières tâches du CDO est de créer et former des équipes interdisciplinaires, et les faire travailler ensemble pour comprendre les objectifs et les défis les uns et des autres. Cela permettra d'accroître la communication et l'échange d'idées et aidera les unités opérationnelles à mieux comprendre comment utiliser les plates-formes IIoT.

3Définissez vos objectifs

De nombreuses entreprises commettent l'erreur de sauter directement à cette étape, mais une entreprise ne devrait pas fixer des objectifs fondés sur les résultats, des projets numériques, tant que les parties prenantes ne comprennent pas les objectifs et les défis des autres.

4Favorisez la collaboration interne et externe

À ce stade, le CDO et les équipes internes et, le cas échéant, externes peuvent rencontrer les fournisseurs de technologie numérique et les partenaires potentiels. La plupart des entreprises entament leur première réunion avec un fournisseur d'IIoT sans autre plan que « J'ai besoin de ce matériel d'IIoT » ou à peine mieux. Au lieu de cela, les leaders qui suivent ces étapes devraient savoir ce qu'ils espèrent accomplir et comprendre tous les défis des intervenants lorsqu'ils participent à ces réunions.

5Adaptez l’architecture applicative

Les entreprises doivent adapter leur architecture informatique pour prendre en charge les business cases IIoT. Cela signifie intégrer la plate-forme IIoT aux applications, à l'infrastructure et à la sécurité de l'entreprise, puis la faire évoluer vers une plate-forme unique et unifiée.

Source : PTC et ABI Research

AUCUN COMMENTAIRE