À l’heure où la France lance sa procédure d’attribution des fréquences 5G, l’Idate DigiWorld fait le point sur l’état d’avancement du déploiement dans les pays européens et en Asie.

Alors que l’Arcep vient de publier les modalités et conditions d’attribution des fréquences dans la « bande cœur » de la 5G (3,4 - 3,8 GHz), l’Idate DigiWorld a établi un classement qui compare 11 pays dans le monde. Parmi eux, des pays européens tels que la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la Grande-Bretagne, mais également des non-européens comme la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud, la Turquie et les États-Unis.

Sans surprise, c’est la Corée du Sud qui occupe la première place du classement. Le volontarisme des acteurs de la 5G et du gouvernement, additionné à la petite taille du pays ont permis un lancement rapide de la couverture du pays. Après une première tranche lancée en avril dernier, la Corée du Sud vise, dans un terme relativement court, une couverture complète de son territoire.

Les États-Unis suivent avec un lancement en avance de phase fin 2018. Toutefois, en raison de la disparité des déploiements d’infrastructures, le réseau 5G en est encore à l’état de confettis concernant les zones couvertes. Quant à la Chine et au Japon, ils sont au coude-à-coude avec des dates de lancement prévues pour 2019-2020.

Où en sont les pays européens ?

La Commission européenne a lancé en 2016 un plan d’action visant à définir un calendrier européen pour un lancement commercial coordonné de la 5G en 2020. En 2017, la Présidence estonienne de l’Union européenne a proposé une feuille de route qui prévoyait notamment la couverture 5G d’au moins une grande ville par État membre en 2020 et des principales zones urbaines et principaux axes de transport d’ici 2025. En France, le Gouvernement a présenté, avec l’Arcep, la feuille de route nationale pour la 5G le 16 juillet 2018.

01

Parmi les pays européens, le Royaume-Uni est le plus avancé. Il développe la 5G à l’intention des secteurs les plus demandeurs, tels que l’automobile et l’industrie, les médias et les loisirs, l’e-santé, la sécurité publique et le tourisme. En Allemagne, la date officielle de lancement de la 5G n’est pas encore définie, mais le pays a choisi de concentrer ses innovations sur les secteurs de l’e-santé et des médias.

02

La France et l’Italie se tiennent au coude-à-coude et devraient voir la couverture s’accélérer après l’attribution des licences 5G, les procédures d’attribution n’ayant pas encore été menées à terme comme en Allemagne et au Royaume-Uni. La couverture des principales villes et des infrastructures de transport devrait intervenir d’ici 2025 dans les 5 pays européens du classement.

Source : Arcep, Idate DigiWorld

AUCUN COMMENTAIRE