Menacée de toute part, la donnée est en danger, et avec elle la survie de l’entreprise. La sauvegarde dans le Cloud, Backup-as-a-Service, apporte une solution moderne, simple et économique pour protéger les données de l’entreprise et les maintenir accessibles.

Avis d’expert de Mathieu Ducatte, Expert Cloud and Data center transformation Insight

Les risques qui pèsent sur la donnée, qu’ils proviennent d’attaques externes qui ne cessent d’augmenter, d’erreurs humaines qui perdurent, ou d’éventuelles malversations internes, menacent les organisations. Protéger les données est stratégique, à la fois pour le bien-être et pour la survie des entreprises. Au-delà de la sécurité, la sauvegarde, qui consiste à réaliser des copies des données et des environnements de travail pour les protéger et les tenir à disposition des utilisateurs en cas d’incident, s’impose en outil incontournable.

Pourtant, la sauvegarde est trop souvent délaissée ou mal exécutée, peu adaptée à l’explosion de la géographie des entreprises, et sa gestion en cas d’incident se révèle trop complexe pour retrouver la bonne information pour le bon utilisateur. Ce qui ne fait qu’augmenter le risque pour l’organisation. La responsabilité en revient en particulier à une démarche qui est jugée trop lourde et répétitive. Et qui nécessite d’investir au rythme de l’explosion des volumes de données dans du matériel, qu’il faut se faire livrer à temps, renouveler régulièrement, amortir, et qui reste faillible. Sans parler de la charge de travail et de la lassitude qu’elle impose aux équipes informatiques.

Back-up-as-a-Service, la sauvegarde managée dans le Cloud

Une solution existe, cependant, simple à déployer, résiliante, et à moindre coût : la sauvegarde dans le Cloud proposée sous la forme d’un service managé. Une fois déployé et configuré, le service décharge les équipes IT d’une grande partie des complexités d’une sauvegarde locale. En outre, cette solution répond au besoin de disposer d’une sauvegarde de qualité. Celle-ci se doit d’être toujours disponible, avec ses outils d’administration opérationnelle avancée, autogérée donc transparente. Elle doit simplifier et faciliter la gestion de la sauvegarde en l’automatisant. Regroupée sur une seule ligne de facturation, la sauvegarde dans le Cloud se révèle également moins cher car elle repose sur une architecture mutualisée et isolée qui en réduit le coût.

Ainsi, l’entreprise n’a plus à se préoccuper de l’infrastructure de sauvegarde, prise en charge par les opérateurs du Cloud. Elle peut parallèlement se délester des équipements existants, certains encore sur bande, et gagner en espace disponible. Elle pourra bénéficier des avantages natifs du nuage. Ils incluent la facilité de configurer les sauvegardes selon les besoins des services de l’entreprise, mais aussi la configuration des options de réplication (copie des données). L’entreprise profitera également d’une mise à l’échelle automatique qui s’autogère, au fur et à mesure que le volume des données s’accroît. On peut presque considérer que la volumétrie de la sauvegarde dans le Cloud est illimitée !

Faciliter la gestion de la sauvegarde

La sauvegarde dans le Cloud peut concerner la sauvegarde de l’informatique de l’entreprise, des postes de travail, des serveurs physiques comme virtuels (VM ou machines virtuelles) ou également des services dans le Cloud. Elle peut couvrir un spectre large, comme l’informatique locale, hybride ou totalement dans le Cloud, ainsi que ses divers scénarios, tout en offrant des capacités de haute disponibilité des données. Ces capacités peuvent être accrues en cas d’évènements majeurs en conservant des sauvegardes toujours disponibles via des backups régionaux et de proximité.

Le service apporté est également essentiel et vient enrichir les solutions de sauvegarde selon les besoins de l’entreprise. Encapsulé dans les services managés, le Backup-as-a-Service peut embarquer des options de monitoring et d’alerting, de détection des erreurs dans les sauvegardes, et disposer de métriques sur l’évolution des sauvegardes et l’état des lieux du service.

Tout cela contribue à décharger les équipes informatiques des problématiques de sauvegarde, tout en disposant à un coût moindre d’un environnement hautement disponible.

Une vraie stratégie de sécurité pour les données de l’entreprise

Les responsables informatiques seront sensibles à la capacité offerte par la sauvegarde dans le Cloud de disposer d’une stratégie de sécurité adaptée à leurs besoins. Par exemple, lors de la mise en place d’une infrastructure hybride à l’occasion de la refonte du système d’information et du stockage des données. Et effet, l’entreprise ne doit pas nécessairement tout basculer dans le Cloud…

La granularité aujourd’hui disponible permet en particulier d’adapter la solution retenue, de la segmenter et de l’intégrer en fonction et au plus près des besoins de l’entreprise, de ses interactions, et de sa stratégie de sécurité. Et avec une résilience (capacité de se rétablir après une interruption) du Cloud virtuellement illimitée... tout en garantissant une éventuelle réversibilité.

Par exemple, le Backup-as-a-Service peut être couplé à l’archivage de données dans le Cloud, avec pour objectif de disposer d’une solution de sauvegarde complémentaire, offrant un atout majeur : un cout d’hébergement drastiquement réduit permettant une rétention à long terme. Cependant, pour terminer, il est important de noter que le Cloud public met à disposition d’autres services, qui permettent une reprise rapide d’activité après un sinistre. Notamment, au travers de solutions managées de réplication des charges de travail (qu’elles soient locales ou natives du Cloud). L’automatisation, l’orchestration des tâches et les tests de basculement sont tous trois pris en charge par ce type de services, tels que l’on peut parler de véritable PRA dans le Cloud.

La combinaison et l’imbrication des services Cloud les uns avec les autres repousse les limites en offrant des scénarii vastes et complets, afin de conférer aux entreprise les moyens de supporter leur stratégie informatique.

Image d’entête 1025271348 @ iStock ojogabonitoo

AUCUN COMMENTAIRE