Avec des débits très élevés, une couverture indoor améliorée et une faible latence, la prochaine norme apparait comme le Saint Graal pour les particuliers, mais surtout pour les professionnels. La 5G apportera une richesse de services que nous n'avons pas encore imaginés.

L'engouement initial autour de la 5G semble être centré sur le mobile. Elle est en effet très prometteuse. Notamment en termes de vitesse de connexion : un débit de 1 Gbit/s pour le téléchargement et de 500 Mbit/s pour envoyer des fichiers. La latence sera très faible (inférieur à une milliseconde).

Mais la 5G a la capacité de transformer bien plus que de simples téléphones. Elle aura d’énormes implications pour les robots, les voitures, les dispositifs de santé, le retail et presque toutes les industries.

La 5G peut relier des lampadaires et d'autres appareils qui n'ont jamais été connectés à Internet auparavant, avec des capteurs omniprésents qui communiquent constamment les uns avec les autres.

Certains usages et applications peuvent être faits avec la 4G. Mais la 5G permet de bénéficier de connexions plus rapides. Nous pourrons télécharger et transmettre des données plus rapidement, que ce soit avec nos smartphones ou nos ordinateurs connectés en 5 G.

Jeu en streaming

Les efforts de l'industrie du jeu en faveur d'un plus grand nombre de services de streaming bénéficieront grandement de la 5G. Google Stadia et Microsoft Project xCloud sont deux nouveaux services de jeux dans le cloud nuage qui s'appuient sur un réseau rapide et réactif.

L’idée de jouer à des titres en streaming n’est pas récente. Des services tels que Playstation Now de Sony (bibliothèque en streaming sur abonnement) et Shadow de la start-up française Blade ont ouvert la voie à cette évolution des comportements.

Mais jouer avec une connexion 4G n'est généralement pas très agréable. Au cours des prochaines années, la réduction de la latence sera d’ailleurs la pierre angulaire autour de laquelle les plates-formes de streaming de jeux seront construites. Il ne faudra pas qu’elles déçoivent sous peine d’être délaissées au profit d’un concurrent.

Autre usage qui devrait profiter de la 5G : la réalité augmentée et la réalité virtuelle. À l'heure actuelle, elles nécessitent des casques d'écoute encombrants. La technologie étant soit intégrée à l'appareil, soit reliée à un ordinateur via une connexion câblée. Avec la 5G, ces périphériques pourront devenir beaucoup plus légers grâce à des contenus dans le cloud.

La santé et les interventions d’urgence devraient également tirer profit des performances de la 5G. Les outils de diagnostic utilisés sur un patient avant qu'il n'arrive à l'hôpital sont énormes.

La 5G dans les mines

La capacité de recueillir des données en temps réel pourrait changer la donne pour les premiers intervenants comme les pompiers et le SAMU.

Des drones pourraient filmer un incendie et retransmettre les images en temps réel. Cette information pourrait être combinée avec des renseignements sur le climat, le terrain et la cartographie pour aider à prédire où le feu se dirigera ensuite, et elle peut être partagée instantanément avec différents organismes.

Le casque de réalité augmentée porté par les pompiers pourrait superposer les schémas d'un bâtiment en feu dans leur cadre de vision pour qu'ils comprennent où se trouvent les tuyaux et les pièces.

Même les industries plus lourdes pourraient s’appuyer sur la 5G. La preuve, une initiative de l’UE (projet SIMS-Sustainable Intelligent Mining Systems) a permis d’équiper une mine souterraine suédoise de Boliden Kankberg) du réseau radio 5 G. Cette technologie contribuera à améliorer la sécurité et la productivité, tout en réduisant les émissions de CO2.

Source : CENT.com

AUCUN COMMENTAIRE