1 décideur sur 2 pense que l’analyse avancée des données de l’IoT est une opportunité, notamment pour améliorer l’expérience client et alimenter les projets d’Intelligence Artificielle qui lui sont souvent associés.

Une infographie signée Mitel.

Face à la croissance exponentielle du volume de données généré par l'usage des objets connectés, les décideurs sont 83% à juger intéressant de pouvoir s’appuyer sur des plateformes d’analyse de données dans le cloud. Ils considèrent en effet que l’analyse des données générées par l’Internet des Objet (IoT) va les aider à maîtriser la synchronisation et l’analyse en temps réel que les modèles économiques de l’IoT impliquent.

Cette appropriation des analytiques passe tout d’abord par le Cloud, 90% des décideurs considérant celui-ci comme un modèle incontournable qui simplifie l’interopérabilité des systèmes et des objets. Pour autant, ils sont 69% à indiquer qu’ils rencontrent des problèmes avec la sécurité et la protection des données...

Par ailleurs, 50% de ces mêmes décideurs pensent faire appel à l’IA (Intelligence Artificielle) dans le cadre de leur projet IoT. Dont 40% feront appel au Machine Learning (apprentissage automatique).

Quelques difficultés demeurent, cependant, 80% des décideurs souhaitent que les objets connectés fonctionnent en local, en l’absence de connexion réseau ; 45% rencontrent des difficultés à gérer la synchronisation en temps réel ; et 41% peinent à analyser les données également en temps réel.

Les plateformes d’analyse de données dans le cloud pourraient aider les décideurs à maîtriser la synchronisation et l’analyse en temps réel que les business models de l’IoT impliquent”, nous a commenté Jean-Denis Garo, Director of Marketing Southern Europe & North Africa de Mitel.

Source : Etude “Le cloud au service des objets connectés et de l’IoT” de Markess

Mitel_Cloud et IoT_v3B

AUCUN COMMENTAIRE