Au sein de l’Union européenne, l’industrie du logiciel à contribué pour 1 trillion d’euros au PIB et employé 12,7 millions d’individus en 2016.

L’industrie du logiciel ne cesse de croître. Elle contribue fortement à la création de niveaux produits et services, à améliorer notre quotidien personnel comme professionnel, et elle stimule l’économie. L’impact du logiciel sur cette dernière est également en augmentation, et peut être qualifié de considérable.

Alors Software.org: the BSA Foundation, l’association qui regroupe les éditeurs de logiciels et protège leurs intérêts, entend porter un message : « Les logiciels ne sont pas que des codes : ce sont également des euros et des emplois ». Autant dire que l’industrie du logiciel, dont la croissance est spectaculaire, représente une opportunité à saisir.

La contribution du logiciel à l’économie de l’EU

En 2016, l’industrie du logiciel a ajouté 304 milliards d’euros à l’économie de l’EU, en hausse de 22,4 % par rapport à la précédente étude de 2014. Ce qui a porté la contribution au PIB de l’Europe à 1 trillion d’euros.

Plus globalement, l’industrie du logiciel a contribué à ajouter 221 milliards d’euros au PIB/GDP (Gross Domestic Product), et créé 2,6 millions d’emplois additionnels. L’impact induit sur l’économie aurait ajouté 474,6 milliards d’euros et 6,6 millions d’emplois.

Des emplois, hautement qualifiés et bien payés

Côté emplois, le secteur a globalement contribué à créer 12,7 millions d'emplois dans l'économie européenne en 2016, ce qui signifie une augmentation de 10 % par rapport à 2014. Quant aux seuls éditeurs de logiciel, ils ont employé 3,6 millions de personnes dans toute l'Europe, soit une hausse de 0,5 million par rapport à 2014.

Selon l'étude, le total des salaires directs versés par l'industrie du logiciel pour l'ensemble des 28 États membres de l'UE est passé de 139,2 milliards d'euros en 2014 à 162,1 milliards d'euros en 2016, soit une hausse de 16,4 %.

  • Le salaire horaire moyen européen de l'industrie du logiciel est de 45,307 euros.

Les pays plus petits ont particulièrement ressenti cette hausse : le total des salaires versés par le secteur en Suède a augmenté de 31,4 % entre 2014 et 2016, et de 30,4 % au cours de la même période en Pologne. Ces deux pays sont certainement les plus actifs dans l’industrie du logiciel, ils ont enregistré une progression de leur PIB supérieure à 40 % tandis que la moyenne européenne est de 22,4 %.

Et la France ?

La France figure dans le trio de tête des états européens les plus grands du marché, après l’Allemagne et la Grande-Bretagne. A eux trois ils contribuent à plus de 60 % de la valeur ajoutée totale du PIB direct de l'UE pour l'industrie du logiciel.

  • Le secteur français du logiciel contribue largement à l’emploi :
  • 1,2 million d'emplois en France en 2016, en hausse de 3,4 % depuis 2014 ;
  • 22,9 milliards d'euros de salaires en 2016, en hausse de 6,7 % depuis 2014.
  • Il contribue également à la valeur ajoutée totale du PIB :
  • 115,2 milliards d'euros.

Source : Etude  « The Growing €1 Trillion Impact of Software » de The Economist Intelligence Unit, pour Software.org: the BSA Foundation

Pour accéder à l’étude, cliquer ici. 

AUCUN COMMENTAIRE