Après une année 2020 récessive pour les marchés de la Tech, 2021 devrait connaître une faible croissance. Paradoxalement, grâce à la taxe GAFA et au programme France Relance, la France semble bénéficier de conditions favorables à une reprise rapide.

Malgré une année 2020 en dents de scie avec les fermetures d’entreprises, la mise à l’arrêt de pans entiers de l’économie, et les perturbations consécutives des chaînes de valeur et d’approvisionnement, les prédictions restent positives pour l’année 2021, principalement pour les marchés de la Tech. L’année 2020, même si elle a été catastrophique pour certains, ne sera pas suivie par un effondrement durable comme cela s’est passé suite à la crise des subprimes en 2008. « Dans l’ensemble, les marchés européens de la technologie chuteront de 4,7 % en 2020, mais progresseront de 1,6 % en 2021 », explique Forrester dans une étude sur les perspectives du marché de la Tech européen par pays entre 2020 et 2021.

Selon le cabinet d’étude, la résurgence de la pandémie au quatrième trimestre a entraîné une nouvelle série de fermetures d’entreprises et de restrictions en France, ce qui causera une récession. « Pourtant, explique Forrester, l’économie française tire une grande partie de sa production brute des industries de bureau à forte intensité technologique, ce qui explique pourquoi ses achats de technologie sont si élevés par rapport à son économie ». Ce fait additionné aux programmes gouvernementaux de soutien aux salariés et aux entreprises permet à Forrester de prédire une année 2020 de croissance pour les industries de la Tech.

Une solide reprise pour les logiciels et les services

Cependant, même si les perspectives sont plutôt positives, la reprise sera molle affirme Forrester. Le marché français de la technologie diminuera de 6,5 % en 2020 et augmentera de 2,9 % en 2021. Les achats de logiciels connaîtront la plus faible baisse (4 %) en 2020 et une solide reprise de 3 % en 2021. L’externalisation des services techniques diminuera de 6 % en 2020, mais récupérera la majeure partie de cette perte avec une augmentation de 6 % en 2021.

« Dans les deux cas, l’adoption du cloud est une force positive, les entreprises françaises commençant à apprécier la valeur du cloud dans la prise en charge du travail à distance grâce aux applications SaaS et dans la flexibilité des coûts et de l’échelle des charges de travail de calcul et de stockage grâce aux offres d’infrastructure cloud », explique Forrester.

Un “alignement stellaire” favorable pour la France

Parmi les facteurs qui devraient, selon Forrester, favoriser la reprise en France certains sont d’ordre politique, comme le projet de taxe sur les services numériques, dite Taxe GAFA. Estimée à environ 600 millions de dollars et appliquée principalement aux entreprises américaines Google, Apple, Facebook et Amazon, elle les inciterait à surenchérir en établissant des « droits de douane ». Cette réaction favoriserait les entreprises françaises. 

De plus, l’initiative du gouvernement français d’investir 7 milliards d’euros dans le cadre d’une enveloppe de 100 milliards d’euros pour le plan France Relance, ainsi que d’autres avantages supplémentaires, permettra de promouvoir l’écosystème technologique dans le pays. En somme, la France bénéficie de conditions favorables à une reprise rapide du marché de la Tech.

publicité