Avec la généralisation du télétravail, la demande de terminaux de productivité informatique a explosé. Après les ordinateurs portables, ce sont les tablettes et les Chromebook qui profitent d’une année 2020 en fanfare, et qui ne faiblit pas en ce début 2021. 

Dans le sillage d’une crise qui a redonné une nouvelle impulsion au marché des ordinateurs, celui des tablettes et des ordinateurs Chromebook a connu une progression soutenue aussi. D’après les résultats du Worldwide Quarterly Personal Computing Device Tracker d’IDC, les ventes de tablettes ont connu un premier trimestre 2021exceptionnel avec une croissance de 55,2 % d’une année sur l’autre et des livraisons totalisant 39,9 millions d’unités. Avec 31,7 % de part de marché Apple domine, suivi par Samsun (20 % de parts de marché), puis Lenovo avec 9,4 % de parts de marché.

Une croissance de cette ampleur n’a pas été observée depuis le troisième trimestre de 2013, lorsque le marché des tablettes a connu une croissance de 56,9 % d’une année sur l’autre. Si les Chrombooks et les tablettes peuvent servir des besoins différents, les deux restent très demandés. Les livraisons de Chrombooks ont totalisé 13 millions d’unités au 1er trimestre 2021, contre 2,8 millions au premier trimestre 2020.

Chromebook reprend des couleurs face aux tablettes

« Il ne fait aucun doute que les Chrombooks ont supplanté les tablettes sur de nombreux marchés de l’éducation. Cependant, leur prix et leur dépendance vis-à-vis des services cloud les ont empêchés de devenir des piliers dans toutes les régions, a déclaré Jitesh Ubrani, directeur de recherche au sein du département Mobility and Consumer Device Trackers d’IDC. En outre, les Chrombooks n’ont pas encore percé de manière significative sur le marché grand public, car les ordinateurs portables concurrents ainsi que les tablettes, comme l’iPad, les appareils Galaxy et les tablettes Fire, maintiennent une forte présence ».

Auparavant, les écoles du monde entier avaient montré une forte préférence pour le facteur de forme tablette en raison de son faible coût et de sa facilité de gestion. Toutefois, la popularité croissante des Chrombooks laisse rapidement peu de place aux tablettes sur des marchés tels que les États-Unis, l’Europe occidentale et, plus récemment, le Japon.

publicité