Le marché du DevOps devrait atteindre presque 15 milliards de dollars d'ici 2026, soit un taux de croissance annuel composé de 19,1 %, selon un rapport de Fortune Business Insights. Cette étude met en avant quatre facteurs de croissance du DevOps.

Selon ce rapport, les outils DevOps contribuent à rendre les opérations IT plus efficaces, en accélérant le temps nécessaire pour fournir des services et des applications aux clients.

« Si vous considérez le marché dans son ensemble comme une pyramide, il y a quelques leaders de la haute technologie au sommet et le milieu est beaucoup plus large, beaucoup plus grand », a déclaré Chris Condo, analyste principal chez Forrester.

DevOps-Market

Aujourd’hui, l’accélération est plus rapide, car tous les secteurs ou presque réalisent qu'ils ont besoin de « développement de logiciels, d'automatisation, et qu'ils ont besoin de ces capacités pour maintenir un avantage compétitif sur leurs concurrents potentiels ou même sur les entreprises de leur secteur », complèteChris Condo.

Selon cette étude, différents outils ont favorisé la croissance du DevOps.

1Conteneurisation

En simplifiant l'adoption et l'intégration des logiciels dans les organisations, elle est considérée comme le fer de lance de cette croissance.« Les conteneurs ont créé un moyen facile de livrer un logiciel dans une enveloppe extérieure uniforme au système de livraison », expliqueChris Condo. Il est ainsi facile d'automatiser réellement le déploiement de toutes ces applications. Dans le cloud, il est ainsi possible de créer un environnement de test à la demande, de déployer des conteneurs dans cet environnement de test, d’exécuter toutes ces applications dans cet environnement, puis enfin de le supprimer.

2Platform-as-a-service

L’intégration croissante de la PaaS est le secondfacteur de la croissance du DevOps. Elle offre une option plus efficace et plus rentable pour gérer un service, selon le rapport de Fortune business insights.

« La plate-forme en tant que service donne une couche d'abstraction entre votre logiciel et tous les actifs dont il a besoin pour fonctionner », explique Chris Condo.Si un développeur écrit du code sur une plate-forme dans le cloud, mais qu’il souhaite le déployer à la fois sur une machine sur site et dans le nuage, il peut le faire sans changer le code source.

3Cloud hybride

L'adoption croissante du cloud hybride favorise aussi le recours au DevOps. Selon le rapport, de nombreux fournisseurs de logiciels proposent désormais des cloud hybrides équipés de DevOps, ce qui permet de fournir des services simples tout en maintenant l'équilibre entre l'infrastructure de développement et la gestion du temps d'exécution interne.

Le principal avantage du cloud hybride est qu'il permet d'exécuter des charges de travail à la fois sur site et dans le cloud, en fonction de ses besoins.

4Croissance en Asie-Pacifique

Selon le rapport, les États-Unis ont générépresque 2 milliards (1 829,4 millions) de dollars de revenus en 2018. Fortune business insights note que ce sont principalement les secteurs de la finance, du retail, de l'informatique et des télécommunications qui ont le plus intégré les pratiques DevOps.

L'Europe a également connu une croissance grâce au déploiement de solutions logicielles dans plusieurs grandes banques, ce qui a permis d'améliorer de 25 % l'efficacité des services bancaires sur Internet, selon le rapport.

L'Asie-Pacifique devrait toutefois connaître la plus forte croissance dans les années à venir en raison de la demande accrue de logiciels automatisés en Chine, au Japon et à Singapour.

Contrairement à une idée reçue, le DevOps n’est pas réservé qu’aux grands comptes. Dans la région Asie-Pacifique, de nombreuses petites et moyennes entreprises l’intègrent pour rationaliser (par l’automatisation) les opérations, selon le rapport.

Source : Fortune business insights
PARTAGER
Photo du profil de Philippe Richard
Journaliste, IT Social

AUCUN COMMENTAIRE