Une récente étude du cabinet Gartner estime que les dépenses mondiales en matière de services dans le cloud public devraient atteindre 332 milliards de dollars cette année, soit une croissance annuelle de 23,1 %.

Le logiciel en tant que service (SaaS) reste la catégorie la plus importante, représentant près de 37 % des dépenses totales en 2021. L'infrastructure en tant que service (IaaS) représente près d'un quart, la plateforme en tant que service (PaaS) 17,9 % et le processus d'entreprise en tant que service (BPaaS) 15 %.

Mais en termes de croissance, c'est le desktop as a service (DaaS) qui connaîtra la plus forte croissance en 2021 : 67,7 %. Parmi les segments les plus importants, le IaaS - à 38,5 % - reste le plus performant.

Selon ce cabinet d'analystes, la pandémie de Covid-19 agit comme un « multiplicateur » de l'intérêt des DSI pour le cloud et en particulier pour le DaaS. D’où les gains importants enregistrés par les offres de bureau virtuel d’Amazon Web Services (AWS) et de Microsoft.

Automatisation

« Les événements de l'année dernière ont permis aux DSI de surmonter toute réticence à déplacer les workloads critiques qui étaient on-premise vers le cloud », a déclaré Sid Nag, vice-président de recherche chez Gartner. « Même en l'absence de pandémie, il y aurait toujours une perte d'appétit pour les data centers.

« Les technologies émergentes telles que la conteneurisation, la virtualisation et le Edge computing deviennent plus courantes et entraînent des dépenses supplémentaires dans le cloud », a ajouté Sid Nag.

Le SaaS a longtemps été considéré comme le principal moteur de la croissance du cloud. Ce type d’applications, qui facilitent l'automatisation et l’optimisation de la supply chain, seront « essentielles » pour les analystes du Gartner.

"Le cloud servira de ciment entre de nombreuses autres technologies que les DSI souhaitent utiliser davantage, ce qui leur permettra de sauter à pieds joints dans le siècle prochain en s'attaquant à des cas d'utilisation plus complexes et émergents", complète Sid Nag.

Ce sera un marché perturbateur pour le Gartner.

publicité