En 2018, le salaire des cadres enregistre la plus forte hausse depuis 6 ans. Le seul secteur IT connaît une hausse de 2,7 % sur un an, tiré par la digitalisation des entreprises.

Bonne nouvelle : avec l’amélioration de la conjoncture économique, les dirigeants d’entreprises reprennent confiance et investissent d’avantage. Une attitude qui profite aux salaires, qui tous secteurs confondus affichent une hausse homogène.

Selon le baromètre annuel de la division Expectra de Randstad, la conjoncture a abouti à une forte pénurie de main d’oeuvre, notamment chez les cadres qui avec un taux de chômage de 3,3 % connaissent une situation de plein-emploi.

Randstad-IT-2

Les cadres IT profitent de la pénurie d’emplois

Après une hausse modérée en 2017 (1,3%), les cadres du secteur informatique et télécoms profitent mécaniquement de la conjoncture sur l’emploi dans ce secteur. Et en particulier de la pénurie des profils ingénieurs IT. L’année 2018 affiche une ‘forte hausse’ de 2,7 %.

Randstad-IT-1

Pour autant, selon le baromètre, l’augmentation du salaire des cadres reste en majeure partie individuelle et associée aux performances et aux compétences spécifiques de chacun. Cela est d’autant plus vrai pour les talents, principaux acteurs de la transformation digitale.

Informatique et télécoms

La multiplication des projets de transformation numérique, de cybersécurité, d’IoT et d’IA (Intelligence Artificielle) est le principal moteur du secteur IT et de la croissance de son chiffre d’affaire (3,6%). Une tendance qui devrait se prolonger dans les prochaines années avec la blockchain et le développement du e-commerce, en particulier le m-commerce.

Randstad-IT-3

La baromètre justifie ainsi la progression des salaires du secteur :

  • La tendance est toujours à la modernisation des infrastructures réseaux pour accompagner la transformation numérique des entreprises ;
  • La forte pénurie sur certaines compétences concernant l’architecture et la sécurité des systèmes informatiques, à l’instar du métier d’ingénieur sécurité qui enregistre une hausse de salaire de 7,9 % ;
  • Certains profils très pointus, maitrisant des langages informatiques spécifiques ou les technologies cloud (l’informatique dans le cloud, principe de l’externalisation de l’infrastructure informatique chez un hébergeur), sont extrêmement recherchés ;
  • Les métiers liés au développement d’applications et de logiciels, et les profils maîtrisant les méthodes agiles, connaissent également une forte tension sur le marché de l’emploi.

Les profils digitaux sont les plus recherchés et déclenchent une guerre des talents...

Randstad-IT-4,

Source : 16ème édition du baromètre Expectra pour Randstad

Image d’entête 816223066 @ iStock Doloves

AUCUN COMMENTAIRE