L’automatisation robotique des processus se présente comme une technologie prometteuse. Elle permet de configurer un logiciel - ou un « robot » - pour émuler et intégrer les actions effectuées par vos collaborateurs. Différents domaines peuvent être optimisés par la RPA.

Un logiciel RPA (Robotic process automation) « automatise les processus répétitifs, basés sur des règles, habituellement exécutés par des personnes assises devant des ordinateurs », explique David Schatsky, directeur général de chez Deloitte.

De plus en plus d’entreprises en déploient ou envisagent de le faire prochainement. Une étude du Gartner estimait que ces conseillers virtuels alimenteraient 85 % de toutes les interactions du service client d’ici 2020.

La RPA apparait de plus en plus comme un outil permettant d’enclencher la transformation numérique des entreprises via des projets courts dont le ROI est rapide. Quatre grandes catégories de tâches peuvent être optimisées par la RPA : intranet / extranet, CRM, ERP, GED…

La mise à jour des informations

Les organisations nettoient plus ou moins souvent leurs bases de données d’adresses postales pour optimiser les envois. Le collaborateur chargé de la mise à jour de ces informations peut utiliser la RPA pour créer une tâche automatisée. De façon plus générale, l’automatisation peut se faire au niveau du poste de travail, où le « robot logiciel » va exécuter les interactions à la place de l’être humain :

La migration de l'information

Les organisations ont souvent besoin de transférer l'information d'un système à un autre. Par exemple, si une banque fusionne avec une autre institution financière, les systèmes bancaires doivent être consolidés. En utilisant une approche RPA, les données peuvent être exportées de l'ancien système et saisies dans le nouveau système beaucoup plus rapidement que si cette opération était effectuée par des personnes et des programmes pas ou peu adaptés.

Les tâches urgentes

Tout processus dont le déclencheur nécessite une attention immédiate peut convenir à la RPA. Si une banque est avisée d'une atteinte à la protection des données qui a compromis une liste de cartes bancaires, elle peut les bloquer très rapidement afin d'atténuer ses pertes et protéger ses clients.

La surveillance du système

Les robots RPA peuvent être utilisés pour surveiller les systèmes critiques de l'entreprise. Si un site de e-commerce tombe en panne, cela pourrait coûter des millions de dollars à une entreprise. En utilisant des robots simulant les interactions humaines avec leurs applications en ligne, il est possible de s'assurer que tout fonctionne correctement.

Si le robot constate un dysfonctionnement ou une erreur, il peut immédiatement le signaler de différentes manières, y compris en envoyant des emails, des SMS, voire des notifications Slack.

Plus globalement, un robot peut s’avérer très utile pour effectuer des actions de contrôle sur les données qu’il manipule : cela apporte à l’entreprise des garanties supplémentaires quant au respect de certaines obligations réglementaires et à la qualité du résultat des processus ainsi exécutés.

AUCUN COMMENTAIRE