Le besoin croissant des entreprises de centraliser la gestion et le suivi des tâches et la nécessité d’améliorer l’efficacité des équipes les encouragent à déployer ce type de solution. Résultat, ce marché affiche une forte croissance.  Selon un récent rapport de MarketsandMarkets, les dépenses mondiales consacrées aux applications de gestion des tâches devraient passer de 2,27 milliards de dollars en 2018 à 4,33 milliards en 2023.

Dans un contexte où il faut apporter des réponses pertinentes et rapides, en particulier à ses clients et prospects (quand ce n’est pas à ses supérieurs…), il n’y pas une minute à perdre. Or, c’est le cas dans de nombreuses organisations.

Une étude menée l’an dernier par le Project Management Institute a montré qu’en moyenne, les organisations gaspillent 9,9 % de chaque dollar en raison d’un « mauvais rendement des projets ». Pire, presque la moitié (43 %) des projets ne respectent pas le budget ou ne sont pas terminés à temps. Quand ce n’est pas les deux à la fois…

Faire le travail plutôt que parler du travail qui doit être fait !

Pour que leurs équipes soient plus performantes, le cabinet Gartner affirme donc que, d’ici 2022, 70 % des organisations s’appuieront sur des solutions de travail  collaboratif et de gestion des projets. L’objectif des applications de gestion des tâches est d’accroître la productivité en améliorant la visibilité du travail, tant d’un point de vue individuel que collectif. Elles vous aident à déterminer des objectifs et à fixer des délais réalisables en fonction des données intégrées.

Des poids US et… deux Européens

« Ces outils permettent aux utilisateurs de créer des processus de flux de travail qui fonctionnent pour eux afin qu’ils puissent passer plus de temps à faire le travail qu’à parler du travail qui doit être fait », a déclaré Margo Visitacion, vice-présidente et analyste principale chez Forrester.

Un récent rapport de ce cabinet a positionné Wrike, Asana et Smartsheet comme leaders sur le marché. Trello, acquis par Atlassian pour 425 millions de dollars en 2017, est un autre outil populaire avec 35 millions d’utilisateurs enregistrés et un million d’équipes. Microsoft est également présent avec Planner.

La majorité des éditeurs sont nord-américains, mais ce rapport cite aussi quelques Européens comme Azendoo (France) et Doist (Espagne).

AUCUN COMMENTAIRE