9 PME sur 10 utilisent ou projettent d'utiliser les réseaux sociaux, principalement pour attirer de nouveaux clients.

Même si elle est inévitablement favorable aux réseaux sociaux, et principalement orientée vers le marché américain, une étude de LinkedIn révèle que les petites et moyennes entreprises (PME ou Small Business) sont de plus en plus attirées par l'usage des réseaux sociaux. Cette démarche est d'autant plus importante que les PME créent 6 nouveaux emplois sur 10.

Les réseaux sociaux au service des PME

Réalisée fin 2013, l'étude « Social Small Business » de LinkedIn révèle tout d'bord que 9 PME sur 10 utilisent ou projettent d'utiliser les réseaux sociaux. Selon le modèle américain, la petite entreprise correspond à un chiffre d'affaires de 1 à 10 millions de dollars, et l'entreprise moyenne de 10 à 50 millions de dollars.

Plus que tout autre canal marketing, les réseaux sociaux sont devenus le premier média numérique des PME. Plus d'une sur deux y a consacré plus de temps – et éventuellement d'argent - en 2013 que les années précédentes, plus que sur les e-mailing, les évènements ou la publicité.

Les PME qui affichent les plus fortes progressions de leur activité – elles sont appelées « hyper-growth companies » - y sont particulièrement sensibles. 73 % d'entre elles investissent dans les réseaux sociaux, contre 72 % dans les campagnes marketing par emails, 59 % dans les évènements, 57 % dans la publicité en ligne, et 47 % dans la publicité traditionnelle.

Pourquoi les PME s'intéressent-elles aux réseaux sociaux ?

La recherche de nouveaux clients est la première motivation (61%) des PME qui investissent les réseaux sociaux. Plus surprenant, l'apprentissage et la connaissance suivent, pour une PME sur deux (49%). L'objectif est ici d'obtenir des réponses à leurs questions, en accédant à des réseaux professionnels, des experts, des formations et meilleures pratiques, et plus généralement pour trouver de l'information.

Là encore les « hyper-growth companies » se détachent du lot ! Leur objectif est de renforcer leur marque (90%), de publier du contenu à caractère marketing (89%), de générer du bouche à oreille (88%), et d'obtenir du 'lead', des contacts commerciaux (82%).

AUCUN COMMENTAIRE