ABI Research a publié un rapport présentant les tendances technologiques qu’il conviendra de suivre cette année. Des technologies telles que l'intelligence continue, le déploiement de la 5G dans la mMTC (Massive Machine Type Communication) et l'économie partagée continueront à se développer.

Ce cabinet présente dans son rapport 54 tendances technologiques à surveiller en 2020 : 35 tendances qui définiront ou devraient orienter le marché de l’IT et 19 qui ne se concrétiseront pas.

L'Internet des objets (IoT) va continuer à se développer

Le cabinet Gartner estime que 20,4 milliards de dispositifs IoT seront utilisés d'ici la fin de 2020. Mais l’heure de la consolidation semble se rapprocher. Peut-être pas cette année, car de nouveaux fournisseurs vont inévitablement rejoindre ce marché en croissance.

ABI Research constate qu’il y a une centaine de fournisseurs de plates-formes IoT (de type « device to cloud » ) sur le marché. Les grandes entreprises devraient renoncer à des partenariats avec des fournisseurs à petite échelle en intégrant la production IoT dans leurs propres opérations.

L’analyse et l’intelligence en continu

De nombreux cabinets d’analystes s’accordent à dire que cette technologie va se développer. L'intelligence continue, ou la capacité d'analyser et de tirer des enseignements des données de l'IoT, s'est développée avec la mise en place de l'analyse et des technologies de streaming, selon ce rapport.

Cette tendance se poursuivra en 2020, alors que de plus en plus d'organisations tireront profit des informations en temps réel. « ABI Research prévoit une plus grande adoption de ces technologies, ce qui élèvera l'analyse des données de l'IoT au-delà du niveau opérationnel traditionnel (maintenance et contrôle). Cette évolution aura aussi un fort impact sur la planification stratégique et le changement organisationnel », note ABI Research.

mMTC : plus d’appareils connectés, mais peu de fournisseurs

Le déploiement de la 5G a commencé en 2019 et atteindra de nouveaux niveaux de performance en 2020, en particulier avec la version 16, selon le rapport. La version 15 a pris en charge le haut débit mobile, les communications ultra fiables à faible latence (URLLC- Ultra-reliable low-latency communications) et le mMTC.

La version 16 améliorera cette prise en charge et ouvrira la voie à des normes pour les voitures connectées, les usines intelligentes, etc. Les capacités mMTC permettront à terme de connecter jusqu'à 1 million d'appareils par kilomètre carré, ce qui permettra de mettre en place de vastes réseaux de capteurs sans fil denses.

« Cette évolution a vu l'émergence de 17 fournisseurs de bande de base, mais seuls quatre fournisseurs fournissent actuellement la plupart des centaines de produits LTE-M et NB-IoT actuellement disponibles. HiSilicon, MediaTek, Qualcomm et RDA (UNISOC) dominent », a déclaré Jamie Moss, directeur de recherche M2M, IoT & IoE chez ABI Research.

Et cette situation ne fera « qu'empirer à mesure que nous nous approchons de la version 16 et de la coexistence complète du LTE-M et de l'IdO-NB avec le 5G NR, c'est-à-dire le démarrage “officiel” du marché du mMTC », a-t-elle ajouté.

La Chine : moteur de l'économie de partage 2.0

L'économie de partage se développe de plus en plus comme le confirme le succès des VTC et d’Airbnb notamment. Mais ce rapport a constaté qu'une nouvelle vague d'économie de partage est prévue pour 2020, et qu'elle sera favorisée par la Chine.

« La Chine montre au monde à quoi ressemblera la prochaine phase de l'économie de partage : des banques d'énergie partagées », indique ABI Research.

Enfin, parmi les 19 tendances IT qui ne se concrétiseront pas, ABI Research cite l’impossible cohabitation entre la  Low-power wide-area (LPWA) et la 5G. Le cabinet estime également que le développement de l’Edge ne signifiera pas la fin du cloud « traditionnel ».

Source : ABI Research

PARTAGER
Photo du profil de Philippe Richard
Journaliste, IT Social

AUCUN COMMENTAIRE