Waymo du groupe Alphabet a déclaré mercredi qu’elle prévoit de vendre son capteur Lidar à d’autres entreprises qui ne comptent pas l’exploiter dans les services de covoiturage autonome. Ce dispositif, qui est surtout connu sous le nom de Laser Bear Honeycomb, utilise des capteurs lasers afin de créer des cartes 3D détaillées de l’environnement à proximité. Un rapport de Bloomberg souligne que cette technologie pourrait servir dans différents domaines tels que les robots d’entrepôt, dans les systèmes de sécurité et dans les tracteurs autonomes. Certains analystes affirment que les ventes des dispositifs Lidar connaissent une hausse constante chaque année. Ils estiment qu’elles s’élèveront à 1 milliard d’ici la fin de l’année 2019.

Le capteur laser de Waymo n’est actuellement utilisé que sur des véhicules autonomes. Ce dispositif fait partie des 3 capteurs les plus répandus pour assurer la sécurité de ces véhicules. Pour le moment, le parc de voiture de la firme est encore limité. C’est cette situation qui l’a poussé à étendre son activité en commercialisant son capteur Lidar. Cette initiative permettra également d’amortir le prix des composantes coûteuses de ces voitures autonomes.

#Waymo prévoit de vendre sa technologie Laser à d’autres entreprises Click to Tweet
À lire aussi Le déploiement du service de Taxi autonome de Waymo ne serait qu’un test avec un nouveau nom

AUCUN COMMENTAIRE