Lors de son discours au Collège de France, le 29 mars, le président français a dévoilé quelques-uns de ses plans dans le domaine du développement de l’IA en France. Si Samsung a confirmé l’implantation de son troisième grand centre de recherche sur l’IA en France, le gouvernement français souhaite également développer encore plus le secteur des véhicules autonomes. Si la France est encore actuellement en retrait par rapport aux autres pays, Emmanuel Macron a déclaré que sa stratégie va permettre à la France d’être « à la pointe de l’expérimentation ».

Dans son plan, le président français compte autoriser les tests plus simplifiés sur route de ces voitures autonomes, d’ici le début de l’année 2019. Le gouvernement projette d’ailleurs de mettre en place un dispositif légal qui permettrait à long terme d’autoriser la circulation des voitures autonomes. Notons que pour le moment, c’est la lourdeur administrative qui est le réel frein du développement du secteur en France. Le premier objectif donc pour le moment est de rendre moins compliquée et moins longue la procédure pour aboutir rapidement aux expérimentations.

#IA en France : #EmmanuelMacron dévoile sa stratégie Click to Tweet
À lire aussi Amazon : bientôt un entrepôt doté de 2.000 robots en France

AUCUN COMMENTAIRE