Gavin Becker, le consultant en sécurité personnelle du PDG d’Amazon Jeff Bezos a déclaré que l’Arabie Saoudite aurait eu accès au téléphone de Jeff Bezos. Les pirates auraient obtenus des informations confidentielles d’après une enquête concernant la manière dont les textos de Jeff Bezos avec sa petite amie Lauren Sanchez se retrouvaient entre les mains du National Enquirer. Le suivi des téléphones portables, aussi connu sous le nom de spyware d’interception licite, représente actuellement 12 milliards de dollars. De nombreuses firmes comme le groupe NSO, DarkMatter et Black Cubes utilisent les prouesses technologiques techniques d’espionnage aux mains des gouvernements du monde entier.

La startup israélienne NSO travaille dans le domaine de la prévention du terrorisme et du crime en aidant des agences gouvernementales partout dans le monde. NSO a été fondé par Shalev Hulio et Omri Lavie en 2008. A ses débuts, l’entreprise aidait les fournisseurs de téléphonie mobile à accéder aux téléphones de leurs clients pour effectuer des opérations de maintenances. La NSO a ensuite gagné des millions de dollars en aidant l’Arabie Saoudite dans l’identification de ses principaux détracteurs, le Mexique dans sa guerre contre le trafic de drogue ainsi que de nombreux gouvernements. L’une des technologies principales de la NSO est le « Pegasus ». Créé en 2011, ce dispositif permet à ses utilisateurs de collecter les données à partir d’applications mobiles comme Facebook, WhatsApp et Skype ainsi que des e-mails, des textos, des appels et des données de localisation sans aucune trace.

Le téléphone de #JeffBezos, le #PDG d’#Amazon aurait été piraté par l’Arabie Saoudite Click to Tweet
À lire aussi Le géant du logiciel Citrix aurait été piraté par des hackers iraniens

AUCUN COMMENTAIRE