Dernièrement, les autorités françaises ont déclaré que la nouvelle taxe sur les géants de la technologie prendra bientôt effet. Une fois que cette loi sera appliquée, les grandes entreprises seront imposées sur leurs revenus générés en France. Il y a quelque temps, le ministre de l’Économie, Bruno Lemaire a milité pour la création d’une nouvelle taxe qui empêcherait les géants de la technologie d’optimiser leurs structures d’entreprises européennes dans le but de réduire leurs taux d’imposition. Lors de cette initiative, Bruno Lemaire a tenté de convaincre d’autres pays pour la mise en place de cette nouvelle réforme fiscale, mais certains pays ont montré leurs réticences.

Malgré ces réticences, le ministre français de l’Économie a quand même décidé d’imposer une nouvelle taxe aux entreprises qui génèrent plus de 750 millions d’euros de chiffres d’affaires dans le monde et 25 millions en France. Les grandes firmes devront payer des impôts équivalant à 3% des revenus obtenus en France. Après la mise en place de ce nouveau dispositif, la France s’attend à créer un chiffre d’affaires de près de 400 millions d’euros d’ici la fin de l’année. Cependant, certains experts affirment que l’application de cette nouvelle taxe sera un peu compliquée, car elle ne se basera pas sur les profits, mais sur les revenus des entreprises technologiques.

La taxe française sur les géants de la #technologie sera bientôt opérationnelle Click to Tweet
À lire aussi Les taxes imposées aux géants du numérique pourraient rapporter 500 millions d’euros à la France  

AUCUN COMMENTAIRE