Comment isoler le son de la voix des instruments de musique d’une chanson ? Voilà un casse-tête qui a toujours préoccupé les producteurs et DJs, entre autres. Bien que des solutions existent depuis longtemps, les résultats n’étaient souvent pas à la hauteur des attentes. Une nouvelle technique émergeante pourrait y parvenir. Le service de streaming musical Deezer a dévoilé un logiciel du nom de Spleeter, basé sur une IA open-source, et publié sur GitHub sous forme de package open-source. Pour l’utiliser, il suffit de lui attribuer un fichier audio que le logiciel divise ensuite en quatre ou cinq pistes. Même si les premiers résultats ne sont pas encore très satisfaisants, il semble que Spleeter se démarque par sa vitesse de traitement, en moyenne 100 fois plus rapide que les autres outils. Néanmoins, son utilisation nécessite quelques connaissances techniques. Les plus familiers à la manipulation de Python ou de TensorFlow de Google y arriveront plus facilement.

L’expert Andy Baio a testé lui-même les fonctionnalités de Spleeter en utilisant plusieurs titres. Il pense que cette technologie sera utile aux personnes adeptes des « mashups », un genre musical hybride mêlant plusieurs œuvres. Selon Deezer, le logiciel se base sur l’apprentissage automatique. Pour cela, l’entreprise l’a formé à partir de plus de 20.000 titres musicaux dont les pistes ont été pré-isolées. Deezer explique également que Spleeter n’est pas destiné au grand public, mais aux professionnels comme les producteurs, les DJs ou toutes personnes souhaitant créer des pistes d’accompagnement en karaoké. La société l’utilise pour pour développer son propre service de diffusion en continu. Mais la technologie en elle-même montre l’étendue de l’application de l’apprentissage automatique pour réaliser des tâches difficiles. Cette approche est actuellement utilisée dans l’automatisation de tâches comme la suppression des arrière-plans des images, ou encore la mise à l’échelle des textures des anciens jeux vidéo. Par ailleurs, ces outils obtenus de l’apprentissage automatique sont utilisés sur des logiciels plus connus comme Adobe Photoshop ou Runway ML.

À lire aussi L’utilisation de DevOps permet de développer et livrer les logiciels 208 plus vite

AUCUN COMMENTAIRE