Pour sa dernière mission spatiale de 2018, Space X a procédé au lancement du premier satellite GPS militaire américain. Baptisé Vespucci GPS III, ce satellite a été envoyé en orbite dans le cadre d’une mission de sécurité nationale programmée par les États-Unis. Notons que Space X avait remporté le contrat NSS (National Security Space) en 2016. Ce partenariat prévoit la réalisation de 4 missions GPS III avec le Falcon 9, la fusée deux étages conçue par la firme.

Il est bon de savoir qu’à ses débuts, le système GPS a appartenu à l’armée américaine. C’est à partir des années 2000 que le dispositif a été utilisé à des fins commerciales avec actuellement plus de 4 milliards d’utilisateurs à travers le monde. Les nouveaux satellites GPS III sont fabriqués par Loocked Martin. Ces appareils seraient 3 fois plus précis que le système GPS actuel et 8 fois plus efficaces en matière d’antibrouillage. Pour récapituler, il est bon de savoir qu’en 2018, Space X a réalisé 21 lancements contre 18 en 2017, ce qui est un record pour la firme spatiale. La boîte d’Elon Musk est également en train de lever des fonds pour la mise en place du projet Starlink. Ce programme vise à déployer une constellation de près de 11 000 satellites pour améliorer la connectivité internet dans le monde entier.

#SpaceX a lancé un satellite GPS militaire pour clore en beauté l’année 2018 Click to Tweet
À lire aussi Space X a évité la catastrophe avec l’atterrissage forcé du premier étage de la fusée Falcon 9

AUCUN COMMENTAIRE