Le groupe Swatch est actuellement en train de poursuivre Samsung en justice pour avoir copié ses cadrans. La firme qui distribue les marques Tissot, Omega, Rado et Swatch a déclaré que les cadrans rechargeables des montres intelligentes Gear Sport, Gear S3 Classic et Frontier de Samsung étaient identiques à ceux de ses propres marques. Face à cette situation, Swatch a décidé de déposer sa plainte auprès de la justice américaine, car c’est aux États-Unis que Samsung a enregistré ses marques. D’après Reuters, l’horloger suisse réclame plus de 100 millions de dollars de dommages et intérêts à la firme sud-coréenne. L’accusation souligne également que Samsung réalisait des pratiques commerciales déloyales. Le groupe a aussi déclaré que la reproduction de ses marques avait pour but de nuire à leur réputation qui a été construite pendant des décennies.

Ce n’est pas la première fois que l’horloger suisse essaie de protéger des créations. En 2014, la firme a envoyé des demandes de retrait aux sites qui affichaient des images de smartwatch ayant violé des droits d’auteur. En effet, Swatch aurait déjà enregistré plus de 173 brevets de smartwatch même si l’entreprise ne les met pas tous encore en pratique. L’année dernière, le groupe a déclaré que son bénéfice d’exploitation a connu une hausse de 70 % malgré une vive concurrence avec les montres intelligentes Apple Watch et WearOS.

#Samsung aurait copié le design des cadrans des montres #Swatch Click to Tweet
À lire aussi L’un des responsables de Microsoft HealthCare dévoile les trois points qui montrent que l’IA va révolutionner les soins de santé

AUCUN COMMENTAIRE