Peter Lee, le vice-président de Microsoft HealthCare a récemment déclaré que la technologie constitue un atout considérable pour faire évoluer les soins dans le secteur de la santé. Microsoft utilise actuellement son service de Cloud « Microsoft Azure » pour le stockage de données de santé. Selon lui, l’entreprise est en mesure d’exploiter toutes les données collectées afin de développer de nouvelles solutions d’Intelligence artificielle. Concernant cela, Lee a soulevé les trois principaux domaines qui pourraient avoir recours à l’IA dans un futur proche.

D’après Lee, l’IA permettra de détecter les premiers signes d’une maladie dans un futur proche. Microsoft travaillerait actuellement en collaboration avec Adaptive Biotechnologies pour le développement d’une IA capable de collecter toutes les informations concernant les protéines et le système immunitaire. Grâce à l’apprentissage automatique, les données serviront ensuite pour la conception d’une cartographie du système immunitaire. Cette dernière permettra de trouver de nouvelles méthodes de diagnostic. Lee a également déclaré que l’IA pourrait améliorer les relations entre les médecins et les patients. Plusieurs entreprises seraient actuellement en train de développer des assistants intelligents comme Alexa afin d’aider les médecins à remplir des documents. Pour terminer sa thèse, Lee a affirmé que l’IA serait utile pour le développement d’une immense base de données comportant toutes les informations relatives à la santé de la population. Par contre, une fois que ce dispositif sera mis en place, le principal défi sera de préserver la vie privée et de protéger ces informations en évitant qu’elles ne soient divulguées.

L’un des responsables de #Microsoft #HealthCare dévoile les trois points qui montrent que l’#IA va… Click to Tweet
À lire aussi Les dangers de l’imprimante 3D sur notre santé

AUCUN COMMENTAIRE