Le Japan’Henn, aussi appelé Strange Hotel, est reconnu par le livre des records comme étant le premier hôtel robot du monde. L’établissement compte actuellement près de 243 robots. À ses débuts, l’hôtel comptait 80 robots, mais au fur et à mesure que l’établissement a connu du succès, leur nombre a été revu à la hausse. Depuis quelque temps, les robots du Japan’s Henn ont connu quelques problèmes. Cela a commencé avec le robot d’assistance virtuel « Churi » qui n’arrivait pas à comprendre les invités. Des anciens clients ont affirmé que la moitié des robots danseurs n’était pas fonctionnelle pendant leurs séjours. De plus, certains appareils n’étaient plus accessibles via Siri ou Alexa. Yoshihisa Ishikawa, un ancien client, a également déclaré qu’en passant la nuit à l’hôtel, l’assistant qui était présent dans sa chambre l’a réveillé toutes les heures en répétant « Désolé, je n’ai pas compris. Pourriez-vous répéter votre demande ? » C’est seulement vers 6 heures du matin qu’il a compris que c’était son ronflement intense qui a déclenché le robot.

Malgré les problèmes rencontrés par Japan’s Henn, les chercheurs confirment que la robotique va occuper une place importante dans le domaine de l’hôtellerie. Plusieurs robots destinés pour le secteur ont été présentés lors du CES 2019 de Las Vegas. Nous avons vu des navettes autonomes, une horloge intelligente Lenovo équipée de l’assistant Google ainsi que des robots de livraison. De plus, les hôtels des chaines américaines Yotel et Aloft utilisent déjà des robots de 3 pieds de haut pour acheminer le courrier, les articles de toilette et les boissons dans les chambres. Le Hilton de Mac Lean emploie également un robot concierge.

Les #robots du Japan’s Henn sont de moins en moins performants selon les visiteurs Click to Tweet
À lire aussi Black Mirror : le service de livraison de Continental basé sur des voitures autonomes et des chiens robots

AUCUN COMMENTAIRE