Les quatre Youtubers américains Natalie Barbu, Roberto Blake, Marko Zlatic et Ruby Asabor ont livré combien ils gagnaient avec un contenu à 100.000 vues.

Natalie Barbu est une Youtubeuse expérimentée, qui a commencé à publier sur sa chaîne il y a huit ans. Elle est surtout spécialisée dans les conseils de mode et de beauté sur la plateforme. À l’époque, elle considérait cette activité comme un simple passe-temps après l’école. Elle a ensuite continué parallèlement avec son premier emploi. Après un an, elle a constaté que son activité sur Youtube générait plus d’argent que son travail, raison pour laquelle elle s’y est totalement consacrée. Actuellement, Natalie Barbu compte plus de 264.000 abonnés sur sa chaîne, et publie des contenus relatifs à la mode, au style de vie et aux affaires. Elle déclare que la grande partie de ses revenus provient du parrainage des marques. Elle publie aussi sur Instagram et Google AdSense. Une seule de ses vidéos lui fait gagner entre 500 et 1.000 dollars si celle-ci compte plus de 100.000 vues. Le CPM (coût par mille affichage) moyen qu’elle obtient de ses publications se situe à 10 dollars. Certaines vidéos comme celles parlant des affaires ou sur les meilleures façons de démarrer une boutique affichent un taux au CPM de 20 dollars. Natalie Barbu avoue qu’elle place une annonce avant le début d’une vidéo. Selon elle, c’est la meilleure façon de gagner de l’argent sur un contenu. En général, une vidéo dure 10 minutes. C’est la bonne durée pour placer des annonces, selon ses déclarations. Par contre, ses abonnés ne visionnent que les 4 ou 5 premières minutes de ses vidéos. C’est pourquoi elle place le plus souvent les annonces dans les trois premières minutes.

Roberto Blake a commencé son activité sur Youtube en 2009. Il se consacre surtout à la publication de didacticiels Photoshop et sur la façon de démarrer une chaine. Il a également décidé de se consacrer totalement à son activité sur la plateforme en publiant des vidéos portant sur la technologie et le commerce. Actuellement, sa chaîne compte plus de 436.000 abonnés. Roberto Blake se fait aussi de l’argent grâce au parrainage des marques, mais aussi au marketing d’affiliation, le coaching commercial et les publicités insérées dans ses vidéos. Il a déjà collaboré avec des marques connues comme Samsung, HP ou PayPal. Roberto Blake avoue que l’essentiel de ses revenus est assuré par les contenus parlant de finance qui attirent davantage le public plus âgé, qui constitue la tranche d’âge qui intéresse le plus les annonceurs. En moyenne, une vidéo drainant 100.000 vues lui fait gagner entre 800 et 1.500 dollars.

Marko Zlatic a commencé plus récemment son activité sur Youtube, il y a seulement deux ans. Il publie surtout des contenus qui parlent de finances personnelles, d’investissements immobiliers et d'actions. Ces thématiques figurent parmi celles qui rapportent le plus d’argent aux créateurs sur Youtube. Marco Zlatic déclare que la majeure partie de ses revenus provient de la publicité. Sur sa chaîne, il compte 20 publications de plus de 100.000 vues. Chacune lui rapporte entre 1.300 et 1.500 dollars. Il révèle également que les annonceurs n’hésitent pas à payer plus cher pour une vidéo informative. Actuellement, la chaine de Marco Zlatic compte plus de 303.000 abonnés. Son public est surtout constitué de personnes ayant entre 20 et 50 ans, celles qui attirent le plus les annonceurs. En outre, il gagne aussi de l’argent sur le marketing d’affiliation, le parrainage et le conseil financier.

Ruby Asabor a lancé sa chaîne Youtube Lavish Ruby il y a quatre ans. C’est une Youtubeuse conférencière. Diplômée en biomédecine, elle se consacre toutefois à sa chaîne Youtube à plein temps, mais également sur à sa propre entreprise. Elle déclare que la grande partie de l’argent qu’elle tire de Youtube est généré par les publicités, le marketing d’affiliation, la vente de produits et les allocutions dans les universités comme NYU et Rutgers. Elle tire aussi parti du parrainage de marques. Sa chaîne attire surtout les auditeurs intéressés par la finance. C’est pour cette raison qu’elle privilégie principalement les publicités bancaires et le courtage en valeurs immobilières. Sur 100.000 vues, elle peut gagner entre 2.200 et 2.500 dollars.

À lire aussi https://thenextweb.com/neural/2020/02/25/this-startup-is-building-a-brain-reading-device-to-take-on-elon-musks-neuralink/

AUCUN COMMENTAIRE