D’après le New York Times, Mark Zuckerberg projetterait de regrouper WhatsApp, Instagram et Facebook dans une seule plateforme. Selon lui, les trois applications seront toujours autonomes, mais elles partageront les mêmes infrastructures. Grâce à cette fusion, un utilisateur Facebook pourra envoyer un message à un abonné WhatsApp, ce qui est encore impossible pour le moment. De plus, Facebook a déclaré à la BBC que ce projet ne serait que le début d’un long processus. La fusion requiert la mobilisation de millier d’employés pour la reconfiguration fondamentale des applications. D’après les estimations, le projet sera à son terme d’ici la fin de l’année 2019. Dans ce cadre, Facebook veut offrir une expérience de messagerie à la fois simple et rapide à tous ses abonnés. Les 3 plateformes comptent actuellement 2,6 milliards d’utilisateurs, ce qui correspond à 34 % de la population mondiale.

Lors du rachat d’Instagram et de WhatsApp, Mark Zuckerberg a déclaré que les applications fonctionneraient toujours indépendamment. WhatsApp a été rachetée pour 1 milliard de dollars en 2012 tandis qu’Instagram a été acquise pour 19 milliards de dollars en 2014. D’après le PDG de Facebook, la protection des données des utilisateurs sera une priorité lors de la fusion des 3 applications. Par contre, Marc Rotenberg, le président et directeur exécutif chez Synopsys a déclaré que la fusion des informations personnelles et des configurations de confidentialité des 3 applications sera une tâche difficile pour les développeurs de Facebook. De plus, la firme a déjà reconnu que les données de plus de 50 millions d’utilisateurs ont été divulguées après le scandale Cambridge Analytica.

Le #PDG de #Facebook envisagerait de fusionner #WhatsApp, #Instagram et #Facebook Click to Tweet
À lire aussi D’après Mark Zuckerberg, l’année 2019 sera l’année du changement dans le domaine de la technologie

AUCUN COMMENTAIRE