Les chercheurs du MIT ont conçu un nouveau type de capteur permettant de diagnostiquer rapidement la septicémie. Le dispositif serait capable de détecter la maladie en à peine quelques minutes. Cette découverte constitue une réelle innovation dans le domaine de la santé publique, car la septicémie fait partie des principales causes de décès dans les hôpitaux avec près de 250,000 décès par an rien qu’aux États-Unis, et 30,000 en France sur 70,000 personnes touchées.

Les chercheurs du MIT ont développé une méthode utilisant la microfluidique pour détecter la présence de certaines protéines pouvant être un signe révélateur de la septicémie dans le sang d’un patient. L’une d’entre elles, qui est connue sous le nom de « interleukin-6 » ou « IL-6 », apparait des heures avant la manifestation des premiers symptômes de l’infection. La méthode du MIT détecte les concentrations élevées de « IL-6 » en seulement 25 minutes alors que ce type de diagnostic peut prendre des heures en suivant les méthodes traditionnelles. Les chercheurs du MIT projettent également de poursuivre leurs travaux en développant un panel complet de protéines précurseurs de la septicémie pour renforcer la précision du diagnostic. Toutefois, ils estiment que la méthode pourrait également être utilisée pour d’autres types de diagnostics.

Le #MIT développe un nouveau capteur capable de détecter la septicémie en quelques minutes Click to Tweet
À lire aussi Le MIT développe une IA capable de détecter un cancer du sein 5 ans avant son apparition

AUCUN COMMENTAIRE