Des experts en sécurité ont identifié un logiciel malveillant appelé Mirai qui serait à l’origine des plus grandes attaques DDoS jamais connues depuis. Il y a quelques années, l’accès internet de millions de personnes sur la côte est des États-Unis a été coupé après une attaque contre les services DNS de Dyn. L’attaque a été enregistrée à 1,1 térabit par seconde, ce qui est 5 fois plus puissant que les types d’attaque DDoS de l’époque. Après des enquêtes approfondies, 3 jeunes âgés de 20 ans et plus ont été inculpés pour avoir développé Mirai ainsi que d’autres logiciels malveillants. Ils purgent actuellement 5 ans de probation.

La semaine dernière, l’Unité 42 de l’équipe mondiale de veille stratégique sur les menaces Palo Alto Networks a dévoilé les résultats de nouvelles recherches sur une variante de Mirai. Cette nouvelle version comprendrait 11 nouveaux exploits et cibles dont les systèmes de présentation LG Supersign TV et WePresent WIPG-1000 Wireless, des appareils destinés aux entreprises. Face à cette situation, l’Unité 42 a déclaré que Mirai pourrait être utilisé pour cibler des entreprises. Elle a aussi rajouté que le ciblage des systèmes d’entreprise donnera l’accès à une bande passante supérieure aux pirates.

#Mirai : le logiciel malveillant qui serait à l’origine des plus grandes attaques #DDoS jamais vues Click to Tweet
À lire aussi Le géant du logiciel Citrix aurait été piraté par des hackers iraniens

AUCUN COMMENTAIRE