Après que Google ait coupé la licence Android de Huawei, c’est maintenant au tour de Microsoft de s’attaquer au géant chinois. Depuis le week-end dernier, la firme a décidé de retirer le MateBook X Pro de Huawei de son magasin en ligne. Les solutions de serveur de Huawei connaitront également des difficultés si Microsoft décide aussi de lui interdire Windows. Microsoft et Huawei exploitent actuellement une solution de Cloud hybride utilisant des serveurs Huawei certifiés par Microsoft, Intel et Qualcomm.

Une fois que les toutes les entreprises de technologie américaines se conformeront à l’ordonnance du gouvernement, elles ne pourront plus fournir du matériel à Huawei. Cependant, le géant chinois fabrique déjà ses propres processeurs et modems pour smartphone malgré le fait qu’il réalise encore des commandes de serveurs et de processeurs pour ordinateurs portables auprès d’Intel. Ces dernières années, Huawei a aussi travaillé sur une solution de remplacement des systèmes d’exploitation Windows et Android. Toutefois, Richard Yu, le PDG de Huawei, a déclaré récemment que son entreprise préférait continuer à travailler avec les écosystèmes de Google et Microsoft.

#Microsoft retire les ordinateurs portables de #Huawei du #Microsoftstore Click to Tweet
À lire aussi Google a décidé de retirer la licence Android de Huawei

AUCUN COMMENTAIRE