Après des prévisions décevantes, Amazon perd presque 8% de sa valeur boursière. Ce qui laisse le champ libre à Microsoft qui se hisse à la deuxième place, juste après Apple. L’éditeur revendique aujourd’hui une capitalisation de 821 milliards de dollars. Celle d’Amazon est retombée à 803 milliards de dollars, vendredi dernier. En une seule séance, elle a donc perdu 66 milliards de dollars en Bourse, alors qu’au mois septembre, Amazon était encore la deuxième valeur privée américaine à passer le cap des 1.000 milliards de dollars en Bourse.

Et bien qu’Amazon ait multiplié par dix ses bénéfices lors du troisième trimestre, les prévisions pour le dernier trimestre de l’année, la période des fêtes, déçoivent les investisseurs. De son côté, Microsoft profite bien de la chute de ses principaux concurrents pour grimper dans le classement. L’éditeur de logiciel connait des résultats intéressants et meilleurs que les prévisions. Malgré tout, Amazon garde une bonne performance avec une croissance de 40% cette année. Jeff Bezos restera encore la plus grosse fortune mondiale avec 136.3 milliards de dollars.

#Microsoft devance #Amazon Click to Tweet
À lire aussi Microsoft : finalisation du rachat de Github

AUCUN COMMENTAIRE