Cette semaine, McDonald’s a annoncé officiellement l’acquisition de Dynamic Yield. La firme n’a pas communiqué de prix, mais certaines rumeurs stipulent que la transaction aurait pu atteindre les 300 millions de dollars. Si cette information est confirmée, cette somme constitue l’une des plus grandes acquisitions de la chaine de restauration rapide en 20 ans. Dynamic Yield est surtout connu dans la création d’une expérience en ligne personnalisée pour des marques spécialisées dans les commerces en ligne, les voyages, les finances et les médias. McDonald’s a indiqué qu’elle va exploiter cette technologie pour créer des menus à emporter pouvant être adaptés à des différentes conditions telles que la météo, le trafic actuel des restaurants et les éléments de menu à la mode. Une fois que les clients ont commencé à commander, l’affichage sera également en mesure de les recommander quelques produits supplémentaires selon ce qu’ils ont choisi.

McDonald’s aurait déjà testé cette technologie dans plusieurs sites américains en 2018. La firme prévoit de déployer ce dispositif à travers les États-Unis en 2019 pour ensuite s’attaquer aux marchés internationaux. La chaine de restauration rapide compte également l’intégrer dans des kiosques libre-service et dans l’application mobile McDonald’s. Steve Easterbrook le président et chef de la direction de McDonald’s a déclaré que la technologie est un élément essentiel du plan de croissance Velocity de son entreprise, car elle améliore l’expérience des clients tout en apportant plus de confort à leurs conditions. Steve Easterbrook a souligné que Dynamic Yield va toujours fonctionner en tant que société autonome au service des clients existants ou futurs. De plus, ils vont continuer à investir dans la technologie de personnalisation de base.

McDonald’s rachète #DynamicYield dans le but d’améliorer ses services Click to Tweet
À lire aussi Microsoft : finalisation du rachat de Github

AUCUN COMMENTAIRE