Afin d’améliorer la qualité des contenus publiés sur Facebook, Mark Zuckerberg a demandé les gouvernements ainsi que certains organismes à renforcer la réglementation du type d’information publié sur la plateforme. Cette annonce a été faite par le biais de sa page Facebook ainsi que par une publication du Washington Post. Dans son rapport, Mark Zuckerberg a indiqué qu’il demanderait une surveillance externe accrue dans les 4 domaines concernant le contenu préjudiciable, l’intégrité électorale, la protection de la vie privée ainsi que la portabilité des données. Récemment le PDG  de Facebook a exprimé son souhait à mettre en place un comité de surveillance indépendant à l’instar du GDPR mais à l’échelle mondiale. Ce comité aura pour mission d’établir les normes régissant la publication de contenu préjudiciable.  Mark Zuckerberg veut également mettre en place une législation accrue concernant la manipulation électorale et la publicité politique.

Les politiques de contenu préjudiciable de Facebook n’ont pas toujours été claires. Le théoricien du complot « Infowars », Alex Jones a par exemple été retiré de Facebook, mais pas d’Instagram. Ce qui montre que les mauvais acteurs peuvent changer de sites à volonté pour diffuser les publications problématiques. Certains experts ont affirmé que Facebook devrait appliquer les règles sur l’ensemble de sa famille d’applications. La plateforme devrait aussi travailler en collaboration avec d’autres réseaux sociaux pour coordonner la suppression des pires contenus. Cette annonce du PDG de Facebook montre une réelle initiative à apporter du changement au niveau de la plateforme.

#MarkZuckerberg appelle les gouvernements du monde entier à renforcer les réglementations du trafic de… Click to Tweet
À lire aussi Facebook projetait de déployer une flotte de drones internet de la taille d’un oiseau

AUCUN COMMENTAIRE