Récemment, Business Insider à publié un article qui indique que Facebook aurait travaillé sur un projet de fabrication de drones internet de la taille d’un oiseau. Baptisé « Catalina », ce projet avait pour but d’aider à améliorer les vitesses réseau sans fil. Le projet Catalina aurait commencé vers la fin de l’année 2017 ou avant et qu’il s’est poursuivi jusqu’à la fin du projet Aquila en juin 2018. Le projet Catalina a été nommé d’après l’île de Santa Catalina situé au large de la Californie qui dans le passé avait utilisé des pigeons pour communiquer avec le continent. Facebook prévoyait de déployé des drones à ailes fixes de la taille d’un moineau équipé de disques SSD haute densité pour améliorer la connexion internet des personnes se trouvant dans des zones de connexions lentes comme la 2G.

Le rapport de Business Insider n’a pas donné de précision sur le fonctionnement réel du projet Catalina. Toutefois, des rumeurs affirment que les drones étaient capables de relayés les informations entre les l’infrastructure mobile traditionnelle de loi et les téléphones des utilisateurs. D’autres affirment que le dispositif fonctionnerait comme un maillage réseau. Facebook a déjà testé différentes méthodes pour améliorer la connexion internet de leurs utilisateurs. Récemment, le drone Aquila qui a servi à relayer les réseaux sans fil a disparu à cause de problèmes techniques.  Après que le projet Aquila ait été abandonné, Facebook a déclaré qu’ils travaillent actuellement sur un projet visant à tester des petits satellites en orbite terrestre basse pour fournir un accès internet aux zones mal desservies.

#Facebook projetait de déployer une flotte de #drones internet de la taille d’un oiseau Click to Tweet
À lire aussi KUB-UAV : le nouveau drone militaire de Kalachnikov

AUCUN COMMENTAIRE