La BBC a déclaré hier qu’à partir de la semaine prochaine, toutes les voitures et camionnettes électriques construites dans l’UE doivent être équipées d’un système d’alerte de véhicule acoustique (AVAS) ou Acoustic Vehicle Alert System. Ces dispositifs émettent de faux bruits de conduite pour signaler la présence des véhicules électriques connus pour être très silencieux. La réglementation indique également que tous les véhicules à faible émissions doivent être équipés d’un système AVAS d’ici 2021. Cette fonction est censée émettre un son quand le véhicule roule à une vitesse moyenne de 17km/h ou moins lors de la marche arrière. L’organisation caritative Guide Dogs UK a fait campagne pour la mise en place de la législation AVAS depuis plusieurs années. Ils ont félicité la décision des autorités européennes. Cependant, ils ont rajouté qu’un véhicule électrique doit produire des sons quelle que soit sa vitesse.

La législation européenne stipule que le bruit émis par les véhicules électriques doit être similaire au bruit des moteurs à combustion. A Londres, l’organisme chargé des transports a fait appel à la société de technologie Aecom pour développer des sons pour sa flotte de bus électriques. Les nouveaux sons devraient être diffusés dès cet automne mais les bruits choisis sont déjà sujets à des critiques. Le journal Guardian a rapporté que John Welsman, l’un des représentants de Guide Dogs UK, aurait entendu 6 des sons développés par Aecom lors d’un évènement organisé par « Transport of London » le mois dernier. D’après lui, l’un des bruits s’apparentait à un son de quelqu’un en train de souffler des bulles dans un tuyau. Il a également fait part d’un bip sonore intermittent très irritant dont la fréquence augmente et diminue en fonction de la vitesse du véhicule. John Welsman a indiqué que les sons développés par Aecom sont très spatiaux comme s’ils provenaient d’un univers de science fiction. D’après lui, ces sons ne fonctionneraient pas en tant qu’avertisseur, car il aurait aimé entendre un bruit de moteur traditionnel. Ce serait plus pratique pour les aveugles et les malvoyants.

Londres prévoie de générer de faux bruits de science-fiction pour sa flotte de bus électriques Click to Tweet
À lire aussi Le métro de Londres va suivre les smartphones des clients connectés à son réseau Wi-Fi à partir du 08 juillet

AUCUN COMMENTAIRE