Le « Transport for London (TfL) », l’organisme qui s’occupe de la gestion du métro de Londres, a déclaré qu’ils vont commencer à suivre les smartphones des passagers connectés à son réseau Wi-Fi à partir du 08 juillet. Les points d’accès Wi-Fi de 260 stations de métro londoniennes vont suivre les appareils des clients à l’aide de l’adresse MAC de leurs téléphones. La TfL a déclaré qu’elle ne va collecter aucune donnée de navigation ou l’historique des périphériques. De plus, les adresses MAC seront marquées d’un mot de passe pour qu’elles ne puissent pas être utilisées pour retracer un smartphone ou un client qui en est le propriétaire.

Le but du suivi des smartphones consiste à mieux comprendre comment les gens utilisent le métro tout en recueillant des informations en temps réel sur les niveaux d’encombrement dans les stations. Une fois que le programme sera opérationnel, le « Transport for London » prévoit également d’envoyer des alertes d’encombrement via son site web et sur les médias sociaux. Le TfL a indiqué que le déploiement du programme va se faire en collaboration avec le service de surveillance de la confidentialité des données du Royaume-Uni, ICO (Information Commissiner’s Office) pour montrer aux gens que sa solution d’anonymisation MAC a été approuvé par le régulateur. Des panneaux d’information seront installés autour des stations de métro londonien pour informer les clients sur le programme de suivi.

Le métro de Londres va suivre les #smartphones des clients connectés à son réseau Wi-Fi à partir du 08 juillet Click to Tweet
À lire aussi Le marché des smartphones serait en déclin

AUCUN COMMENTAIRE