Pour améliorer la protection des données de ses utilisateurs, LinkedIn a récemment installé un nouveau paramètre de confidentialité sur son site. D’après la firme, cette nouvelle mise à jour empêche par défaut l’exportation des adresses électroniques des utilisateurs par d’autres. Cette restriction permettra d’éviter la réception de spams tout en protégeant les informations personnelles des abonnés. Bon nombre d’utilisateurs ont exprimé leur mécontentement à l’encontre de ce dispositif de sécurité qui a été mis en place sans préavis ni annonce officielle.

D’après une affirmation de LinkedIn qui a été relayée par TechCrunch, ce nouveau paramètre de confidentialité permettra aux utilisateurs de mieux gérer leurs adresses électroniques. En effet, grâce à ce dispositif, les membres de LinkedIn auront la possibilité de choisir les types de profil qui peuvent télécharger leurs adresses e-mail. LinkedIn n’est pas le seul à vouloir protéger les données de ses utilisateurs en supprimant l’exportation d’adresse e-mail. Facebook est également sur la même voie. D’après certaines observations, le fait d’interdire l’exportation d’adresses e-mail sur Facebook est totalement compréhensible. Par contre, le réseau professionnel LinkedIn a toujours été une plateforme de rencontre dans laquelle les utilisateurs qui ne se connaissent pas prennent contact, d’où l’utilité des exportations. Supprimer cette fonctionnalité pourrait entrainer une baisse de popularité considérable de LinkedIn auprès de ses abonnés.

#LinkedIn met en place un nouveau paramètre de confidentialité pour empêcher les exportations d’adresses… Click to Tweet
À lire aussi Cinq plaintes collectives déposées contre les GAFAM et LinkedIn

AUCUN COMMENTAIRE