12.000 personnes se sont rassemblées pour porter plainte contre les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) et LinkedIn pour utilisation illégale de leurs données personnelles. C’est l’association de défense des internautes, la Quadrature du Net, qui a déposé cinq plaintes collectives auprès de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté) à Paris, lundi. Elles seront ensuite transférées aux autorités compétentes des chefs de file respectifs de chaque entreprise (Irlande et Luxembourg) afin d’obtenir une décision européenne unique.

Les plaignants demandent une « interdiction des traitements d’analyse comportementale et de ciblage publicitaire ». La Quadrature du Net s’attend également à ce que les GAFAM s’acquittent de l’amende administrative la plus élevée. L’association pointe du doigt les moyens utilisés par les GAFAM afin d’obtenir le consentement des internautes. Ces recours font écho à l’entrée en vigueur du RGPD depuis le 25 mai dernier. Ils s’ajoutent aux deux autres plaintes déposées dans d’autres pays par l’ONG NYOB, du militant au respect de la vie privée, Max Schrems.

Cinq plaintes collectives déposées par la Quadrature du Net contre les #GAFA et #LinkedIn Click to Tweet
À lire aussi Les GAFAM en pleine descente en bourse

AUCUN COMMENTAIRE