La NYPD (New York City Police Department) s’est vue équipée de 14 drones de surveillance le mois de juin dernier. Ces appareils ont été déployés afin d’améliorer la sécurité publique. Face à cette circonstance, l’Union des libertés civiles de New York (NYCLU) a déclaré que le déploiement de ces drones de surveillance constituerait une menace pour la vie privée. Un porte-parole de l’association a affirmé que la présence de ces drones de surveillance aurait un effet dissuasif sur les personnes qui comptent exercer leurs droits à la parole, à la protestation ainsi qu’à d’autres activités licites. Selon la NYCLU, les drones pourraient servir à espionner des manifestants qui voudront exercer légalement leurs droits. Ces robots de surveillance permettront aussi à la Police de créer des archives permanentes de vidéos d’activités politiques, de manifestations et de comportements intimes des concitoyens.

D’après, le New York Times, les drones de la NYPD seraient équipés de caméras 4K qui sont dotées de différentes technologies. Cependant, la NYPD insiste sur le fait que les drones ne disposent d’aucun dispositif de reconnaissance faciale et qu’ils ont été déployés dans le but d’améliorer la surveillance dans les lieux publics. La NYPD utilise différents modèles de quadricoptères : Mavic Pro, M210 RTK et DJI Inspire.

Le déploiement de drones par la #NYPD constituerait une menace pour la vie privée Click to Tweet
À lire aussi La formation obligatoire des pilotes de drones de loisir

AUCUN COMMENTAIRE