Intel renforce actuellement sa présence dans le domaine de l’informatique grâce à différentes innovations. Dernièrement, l’entreprise a décidé de travailler avec QuTech pour le développement d’une puce de contrôle cryogénique appelée « Horse Ridge » qui permettra de concevoir des ordinateurs quantiques plus rapides, plus petits et dotés d’un système de refroidissement moins volumineux.

Le système de puce Horse Ridge a été conçu sur la base du processus FinFET Low power 22 nanomètres d’Intel. Il comporte quatre canaux de radiofréquence qui peuvent prendre en charge 128 qubits. Ce type de puce sera en mesure de gérer plus de tâches sans avoir recours à des câbles et à des instrumentations en rack. Intel a également déclaré qu’Horse Ridge est doté d’un multiplexage optimisé pour la mise en échelle et pour réduire les erreurs de diaphonie qui surviennent lors de la gestion d’un grand nombre de qubits à différentes fréquences, ce qui garantira une plus grande précision et une meilleure performance globale. Ridge Horse serait également capable de gérer une large gamme de fréquences dont les qubits supraconducteurs autour de 6GHz 0 7GHz ainsi que les qubits de spin plus petit de 13 à 20 GHz.

À lire aussi Les États-Unis collaborent avec l’Europe pour mettre en place leur technologie 5G, s’affranchissant de Huawei
PARTAGER
Photo du profil de Léa Faure
Journaliste IT, IT Social

AUCUN COMMENTAIRE