La Maison Blanche a déclaré dernièrement que les États-Unis n’auront pas besoin de l’aide de Huawei pour l’installation de son réseau 5G. Larry Kudlow, le conseiller économique de la Maison Blanche, a indiqué que les autorités américaines prévoient de travailler avec des entreprises locales comme Dell, Microsoft et AT&T ainsi qu’avec des entreprises européennes telles que Nokia et Ericsson pour la réussite de cette initiative. En effet Nokia et Ericsson sont connus pour être les principaux fabricants d’équipements de télécommunication 5G au monde.

Huawei occupe actuellement la plus grande part de marché des équipements de télécommunication 5G. Toutefois, l’administration Trump considère l’entreprise comme étant une menace pour la sécurité nationale. Selon eux, Huawei est susceptible d’avoir des liens avec le gouvernement chinois, et sa technologie 5G pourrait servir à espionner les activités américaines.

Les États-Unis cherchent actuellement à développer une norme logicielle 5G commune qui sera compatible avec presque tous les équipements 5G. Cet outil permettra de réduire les dépendances aux équipements 5G de Huawei, car un logiciel compatible et performant assurerait le fonctionnement des réseaux 5G sur n’importe quel appareil qui les prend en charge.

À lire aussi La technologie 5G place l’Edge Computing au cœur de son fonctionnement

AUCUN COMMENTAIRE